Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0870
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +2,40 (+0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 978,05
    -574,04 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,24
    -20,60 (-1,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,38 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2699
    +0,0028 (+0,22 %)
     

Microsoft s’offre le droit de polluer en achetant des millions de crédits carbone

Le géant informatique s’intéresse à la capture de carbone. Microsoft a signé un partenariat avec une entreprise danoise, qui va lui permettre d’acheter des crédits carbone. La captation de carbone est une technologie de plus en plus populaire, mais qui a ses limites.

Après Helion, son projet pharaonique de soleil artificiel, Microsoft vient d’annoncer un nouveau plan pour parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2030. D’après The Verge, l’entreprise a passé un accord avec Ørsted, une société danoise spécialisée dans l’énergie, afin d’acheter des crédits à hauteur de 2,76 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Ce CO2 doit être capturé à la centrale électrique à copeaux de bois d’Asnæs, au Danemark, sur les 11 prochaines années.

C’est l’un des contrats les plus importants jamais passés pour de la capture carbone, selon le communiqué de presse publié par Ørsted le 15 mai 2023. La technologie de la capture carbone est en pleine évolution et présente un grand nombre d’avantages. Elle doit ainsi jouer un rôle important dans la stratégie de neutralité carbone de Microsoft : grâce aux crédits que l’entreprise a achetés, cette dernière s’est en quelque sorte « offert » le droit de polluer pendant encore quelques années.

Comment marche la capture carbone ?

L’accord entre Microsoft et Ørsted inclut également Aker, une autre entreprise spécialisée dans la capture carbone. L’accord prévoit aussi la mise en place d’une «

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : La centrale électrique d'Avedøre, au Danemark // Source : Orsted