La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 173,71
    -228,30 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    -0,0100 (-0,82 %)
     
  • Gold future

    1 726,30
    -49,10 (-2,77 %)
     
  • BTC-EUR

    39 256,65
    -2 286,03 (-5,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,12
    +17,99 (+1,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,07
    -1,46 (-2,30 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 298,98
    +179,55 (+1,37 %)
     
  • S&P 500

    3 842,18
    +12,84 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3945
    -0,0068 (-0,48 %)
     

Microsoft-Pinterest: les raisons d'un flirt sans lendemain

·2 min de lecture

Pourquoi l'affaire ne s'est-elle pas conclue, entre Microsoft et Pinterest? Et pourquoi le géant voulait-il mettre la main sur la jeune star dynamique des réseaux sociaux? Le flirt avait sa logique, et Microsoft n'a pas dit son dernier mot.

L'histoire ne dit pas si les dirigeants de Pinterest ont craint , comme Gulliver l'avait été par les géants de la cour royale de Brobdingnag. Le deal entre les deux sociétés étant mort-né, on ne saura pas si le petit Pinterest aurait pu devenir un objet de curiosité à la cour du roi Microsoft. Mais il faut bien reconnaître que l'affaire a un air fantastique. Résumons les faits: jeudi 11 février, le Financial Times révèle que ", ces derniers mois, pour acquérir l'entreprise de média social valorisée à 51 milliards de dollars et populaire auprès des gens ayant des hobbies, qui postent des photos de décoration d'intérieur, de nourriture ou de mariages". Les pourparlers seraient restés sans suite.

On se pince: 51 milliards de dollars! Ce serait l'acquisition la plus coûteuse de toute l'histoire de Microsoft, et ce pour quoi? Pour une société sympathique certes, mais dont le chiffre d'affaires trimestriel est égal à celui réalisé par Microsoft toutes les 36 heures. Et du coup, une interrogation a commencé à courir sur les réseaux sociaux: Satya Nadella, le PDG de Microsoft, aurait-il perdu la tête?

Le cloud, nouveau vaisseau amiral

Question risquée: , dans la banlieue de Seattle, Nadella a profondément transformé et réinventé une société dont le modèle de business commençait à s'épuiser. Non seulement il a doublé le chiffre d'affaires de Microsoft mais, sous sa houlette, la firme fondée par Bill Gates est devenue un géant du cloud grâce à sa plateforme Azure. Le chiffre d'affaires de la division, à l'été dernier, a dépassé celui de Windows -tout un symbole.

Nadella sait donc ce qu'il fait. Et il n'en est pas à son premier coup, concernant les médias sociaux. , pour 26 milliards de dollars, puis GitHub, un service d'hébergement et de gestion de développement de logiciels qui est aussi un forum très prisé des développeurs, , puis enfin ZeniMax, une société de jeux vidéo. Surtout, la firme a tenté l'an dernier, sans succès, de racheter la division américaine de .

La questi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi