La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 767,07
    +38,32 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Microsoft fait mieux qu'attendu, soutenu par la croissance d'Azur

par Stephen Nellis et Akanksha Rana
·1 min de lecture
MICROSOFT FAIT MIEUX QU'ATTENDU, SOUTENU PAR LA CROISSANCE D'AZUR
MICROSOFT FAIT MIEUX QU'ATTENDU, SOUTENU PAR LA CROISSANCE D'AZUR

par Stephen Nellis et Akanksha Rana

(Reuters) - Microsoft a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, dépassant les attentes tant pour son chiffre d'affaires que pour ses bénéfices, soutenus par ses activités dans l'infonuagique qui ont tiré parti de l'engouement pour le télétravail imputable à la pandémie de COVID-19.

"Voilà encore un trimestre très solide avec des résultats alimentés par une demande qui ne se dément pas pour les services à distance", a commenté la directrice financière de Microsoft Amy Hood dans une interview accordée à Reuters.

Au sein de la division Azure, la croissance s'est élevée à 48%, contre 47% au trimestre précédent, alors que les analystes anticipaient en moyenne une hausse contenue autour de 43,45%, selon des données Visible Alpha.

Au total, la division Intelligent Cloud, qui comprend Azure et livre une concurrence féroce à la filiale d'Amazon AWS (Amazon Web Services), a enregistré une croissance sur les trois mois clos au 30 septembre de 20%, à 13 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 12,7 milliards, selon les données IBES de Refinitiv.

Le chiffre d'affaires global a quant à lui progressé de 12% à 37,2 milliards de dollars, contre 35,72 milliards attendus.

Le bénéfice net est ressorti à 13,89 milliards de dollars, 1,82 dollar par action, contre 10,68 milliards, 1,38 dollar par titre, un an auparavant, et 1,54 dollar anticipés par les analystes.

(Akanksha Rana à Bangalore, Stephen Nellis à San Francisco et Jane Lee à Oakland; version française Nicolas Delame)