Marchés français ouverture 7 h 54 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    -0,0086 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 990,70
    -555,69 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Microsoft alerte sur une vaste offensive des hackers de SolarWinds

·1 min de lecture

Microsoft tire la sonnette d'alarme. Les cybercriminels russes à l'origine d'une vaste attaque informatique aux Etats-Unis révélée fin 2020 ont lancé une nouvelle série d'offensives contre des agences gouvernementales américaines, et plus de 150 organisations, assure le géant de l'informatique fondé par Bill Gates. Dans un article de blog publié jeudi soir, des chercheurs en cybersécurité de Microsoft ont assuré qu'un groupe, connu sous le nom de Nobelium, avait intensifié ses efforts pour s'en prendre à des agences fédérales liées à la politique étrangère américaine en vue de voler des informations sensibles.

Pour mener ces attaques, qualifiées par Microsoft de "sophistiquées" et "de grande envergure", les pirates ont recours au hameçonnage ("phishing"), une méthode qui consiste à envoyer des courriels qui semblent authentiques mais contiennent des logiciels malveillants permettant d'accéder aux données des victimes. Plus de 3.000 comptes de messageries électroniques ont été ciblés, a indiqué Tom Burt, vice-président chez Microsoft. L'annonce de ces attaques intervient un mois après que Washington a imposé des sanctions financières contre Moscou et expulsé des diplomates russes en réaction au piratage massif de l'éditeur de logiciels de gestion informatique SolarWinds l'an dernier.

>> A lire aussi - Microsoft autorise le télétravail à vie (sous condition)

Washington accuse la Russie d'avoir orchestré cette cyberattaque, qui a affecté jusqu'à 18.000 clients de SolarWinds et plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nouvelle Calédonie : l’avenir de la SLN (Eramet) “est entre les mains des autorités !”
Orange : face à “l'indécence des propositions” sur les salaires, les syndicats annoncent un boycott
Le réseau transfrontalier de travail temporaire et de recrutement
Pétrole : Total refuse la fin de l’exploration face au réchauffement climatique
Vaccin Moderna : une panne de camion retarde la livraison de 145.000 doses !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles