La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1953
    +0,0036 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 749,57
    +2 053,70 (+4,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 350,76
    +56,77 (+4,39 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Un microcrédit de 5.000 € garanti par l'Etat pour les voitures électriques

·2 min de lecture

Pour favoriser le renouvellement du parc automobile, l'Etat a annoncé la mise en place d'un microcrédit garanti, pouvant aller jusqu'à 5.000 €, en fonction des conditions de revenu. Un dispositif qui concerne l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion, mais aussi le rétrofit.

Le gouvernement a lancé mercredi un nouveau dispositif de microcrédit proposant jusqu'à 5.000 euros aux ménages les plus modestes pour acheter une voiture ou un deux-roues moins polluant. Cette aide concerne les voitures neuves ou d'occasion Crit'Air 0 (électriques ou hybrides) ou Crit'air 1 (véhicule essence depuis le 1er janvier 2011 dont les émissions de CO2 sont inférieures ou égales à 132 g/km), et les deux-roues, tricycles et quadricycles électriques, précise le ministère des Transports dans un communiqué. "Ce nouveau dispositif est destiné aux ménages très modestes", dont "les capacités de remboursement sont jugées suffisantes" mais qui "n'ont pas accès aux crédits distribués par les réseaux bancaires classiques", souligne le ministère dans un communiqué.

Annoncé en octobre 2020 avec une batterie de mesures pour électriser le marché de l'automobile, ce crédit est garanti à 50% par l'Etat. Son montant varie en fonction des revenus du ménage, jusqu'à 5.000 euros remboursables sur cinq ans. Pensé pour "assurer un reste à charge le plus faible possible", il est cumulable avec les dispositifs de bonus écologique et de prime à la conversion (jusqu'à 12.000 euros pour une électrique neuve, avec des aides locales en sus). Proposé par des services d'accompagnement social comme la Croix-Rouge ou la Fédération des familles rurales, ce microcrédit est accessible pour un achat mais aussi pour une location longue durée ou une location avec option d'achat, des formules qui ont le vent en poupe.

Le rétrofit concerné au même titre que les voitures neuves

Si les voitures électriques neuve ou d'occasion sont la cible principale de cette aide, elle est également applicable au rétrofit (conversion d'un véhicule thermique en électrique), comme le souligne Arnaud Pigounides, co-président de l'association AIRe (Acteurs de l'industrie du rétrofit électrique), qui regroupe les sociétés qui se positionnent sur ce créneau naissant : "Cette décision est un atout important pour le dévelop[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi