La bourse ferme dans 6 h 21 min
  • CAC 40

    6 246,65
    -106,29 (-1,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 622,68
    -68,06 (-1,84 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0502
    +0,0036 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 820,30
    +4,40 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    27 626,68
    -1 022,59 (-3,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    645,39
    -25,29 (-3,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,22
    -1,37 (-1,25 %)
     
  • DAX

    13 767,06
    -240,70 (-1,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 288,37
    -149,72 (-2,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2387
    +0,0045 (+0,36 %)
     

Michelin: Dans un environnement perturbé, les ventes du premier trimestre 2022 s’établissent à 6,5 milliards €, en croissance de 19 %

·22 min de lecture
Michelin
Michelin

Clermont-Ferrand, le 26 avril 2022

COMPAGNIE GÉNÉRALE DES ÉTABLISSEMENTS MICHELIN
Information financière au 31 mars 2022

Dans un environnement perturbé, les ventes du premier trimestre 2022 s’établissent à 6,5 milliards €, en croissance de 19 %

Au premier trimestre 2022, les perturbations opérationnelles et les tensions inflationnistes ont été exacerbées par le conflit en Ukraine et la résurgence du Covid-19 en Chine.

Dans ce contexte, les marchés enregistrent une hausse à la fin du premier trimestre :

  • Marchés Tourisme camionnette en légère hausse de 2 %, le dynamisme du Remplacement compensant les difficultés opérationnelles des constructeurs,

  • Marchés Poids lourd en hausse de 4 % hors Chine, le marché chinois baissant de 37 %,

  • Marchés de Spécialités : demande orientée à la hausse sur l’ensemble des secteurs, dans un contexte contraint par les capacités à livrer notamment en Minier,

  • Une saisonnalité marquée : dynamisme en janvier et février, mois de mars pénalisé par le conflit en Ukraine et le rebond du Covid-19 en Chine, sur une base de référence élevée.

Ventes du premier trimestre à 6 481 millions € en progression de 19,0 %, dont un impact parités favorable de 3,4 % :

  • Effet prix pneus marqué de + 11,9 % : dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie, de la logistique et des matières premières, le Groupe poursuit son pilotage dynamique des prix,

  • Effet mix pneus de + 1,6 % tiré par le dynamisme du marché Remplacement (vs marché de la Première monte) en Tourisme camionnette et la poursuite de l’enrichissement du mix produit,

  • Légère croissance des volumes pneus (effet positif de 0,5 %), limitée par les nombreuses perturbations opérationnelles, effet périmètre favorable de 0,8 % traduisant notamment l’intégration d’Allopneus.com,

  • Les Activités hors pneus délivrent une forte croissance de 11,9 %.

Guidance confirmée

En 2022, dans un contexte très incertain, les marchés devraient afficher une légère croissance, dans la partie basse des fourchettes initialement prévues : entre 0 % et + 4 % en Tourisme camionnette, de + 3 % à + 7 % en Poids lourd (hors Chine), entre + 6 % et + 10 % pour les Activités de spécialités.

Dans ce scénario, hors intensification des effets systémiques1, Michelin maintient sa guidance avec un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 3,2 milliards € à parités constantes et un cash-flow libre structurel2 supérieur à 1,2 milliard €.

Évolution des ventes au premier trimestre

Ventes
(En millions €)

1er trimestre
2022

1er trimestre
2021

% Variations
(à parités courantes)

SR1 : Automobile et distribution associée

3 254

2 694

+ 20,8 %

SR2 : Transport routier et distribution associée

1 674

1 388

+ 20,6 %

SR3 : Activités de spécialités et distribution associée

1 553

1 366

+ 13,7 %

Total Groupe

6 481

5 448

+ 19,0 %

Évolution des marchés de pneumatiques

  • Tourisme camionnette

1er trimestre
2022/2021
(En nombre de pneus)

Europe
Ouest
&
centrale*

CEI**

AmÉrique du Nord
&
centrale

AmÉrique du Sud

Chine

Asie
(hors Inde& Chine)

Afrique Inde Moyen-Orient

Total



Première monte



Remplacement



- 15 %



+ 10 %



- 25 %



- 7 %



- 3 %



+ 5 %



- 3 %



+ 3 %



+ 2 %



- 9 %



- 8 %



+ 13 %



- 6 %



+ 1 %



- 6 %



+ 4 %

* Y compris Turquie
** Communauté des États Indépendants

Le marché mondial des pneumatiques Tourisme camionnette, Première monte et Remplacement, est en légère progression à + 2 % en unités sur le premier trimestre 2022, résultant d’un démarrage dynamique (+ 2 % en janvier, + 10 % en février) suivi d’une baisse globale en mars (- 7 %).

  • PremiÈre monte

En Première monte, la demande globale de pneumatiques recule de 6 %, pénalisée par le mois de mars (- 14 %), traduisant les premiers effets du conflit en Ukraine notamment en Europe, dans un contexte déjà affecté par la pénurie de composants.

En Europe, les marchés se contractent fortement au mois de mars en raison du conflit en Ukraine qui a impacté l’activité des constructeurs. À la suite de la chute des marchés sur le mois de mars en CEI (- 60 %) et en Europe de l’Ouest et centrale (- 22 %), la demande du premier trimestre s’établit à respectivement – 25 % et – 15 % par rapport au premier trimestre 2021.

Les marchés américains se replient légèrement à – 3 %, dans un contexte d’approvisionnement en semi-conducteurs toujours difficile, cependant moins pénalisant qu’en Europe.

En Chine, la demande sur le trimestre affiche une légère croissance de 2 %. Le démarrage dynamique sur les deux premiers mois de l’année a été significativement ralenti par la reprise de l’épidémie de Covid-19, entrainant la fermeture ponctuelle de nombreuses usines automobiles. Le mois de mars est ainsi en repli de – 15 % par rapport à mars 2021.

La demande en Asie du Sud-Est et Afrique Inde Moyen-Orient s’infléchit, principalement en raison des difficultés d’approvisionnement de semi-conducteurs.

  • Remplacement

Sur le premier trimestre 2022, la demande Remplacement mondiale progresse de 4 %, avec une demande dynamique sur les deux premiers mois de l’année suivie d’un repli global en mars (- 2 %).

Les marchés d’Europe de l’Ouest et centrale maintiennent une dynamique positive (+ 10 % sur le trimestre) y compris en mars (+ 6 %), traduisant un retour progressif à une mobilité normale, ainsi qu’une politique active de stockage par la distribution dans un contexte de hausses de prix régulières. Cette dynamique est tirée principalement par les pays d’Europe du Sud (France, Espagne, Italie). La demande en Europe centrale reste dynamique particulièrement en Pologne, le marché turc est stable par rapport au premier trimestre de 2021.

En CEI, la demande très dynamique sur les deux premiers mois plonge en mars (- 54 %) à la suite du conflit en Ukraine, alors que plusieurs manufacturiers occidentaux ont suspendu leur production en Russie ainsi que les exports à destination de ce pays. Sur le trimestre, le marché affiche un repli de 7 %.

En Amérique du Nord et centrale, la demande Remplacement est en augmentation de 5 % sur le premier trimestre, dans un contexte douanier identique à l’année dernière. Sur le mois de mars, la demande est cependant en léger repli aux États-Unis (- 2 % par rapport à mars 2021), alors qu’elle reste dynamique au Canada et au Mexique (+ 8 %).

En Amérique du Sud, la demande est en augmentation de 3 % sur le trimestre, tirée par un retour à la mobilité normale en raison de l’atténuation des effets de la pandémie liée à un accès plus élargi à la vaccination.

En Chine, la demande Remplacement est en baisse de 9 % par rapport au premier trimestre 2021. Après un démarrage dynamique sur janvier et février, la demande chute de 20 % en mars par rapport à mars 2021, en raison de la résurgence du Covid-19 et du confinement strict mis en place dans certaines provinces.

En Asie (hors Chine et Inde), la demande est en hausse de 13 % au premier trimestre 2022. Tous les marchés progressent, particulièrement en Japon-Corée du Sud (+ 18 %). Dans tous les pays de la région, le Covid-19 n’est plus un frein à la mobilité, qui reste dynamique.

En Afrique Inde Moyen-Orient, le marché est stable (+ 1 %) sur le premier trimestre. La croissance de la demande au Moyen-Orient et en Afrique compense la baisse du marché indien, celui-ci s’affichant en retrait de 6 %.

  • Poids lourd (radial & bias)



1er trimestre
2022/2021
(En nombre de pneus)

Europe
Ouest
&
centrale*

CEI **

AmÉrique du Nord
&
centrale

AmÉrique du Sud

Chine

Asie
(hors Inde & Chine)

Afrique Inde Moyen-Orient

Total



Première monte



Remplacement



+ 0 %



+ 8 %



+ 10 %



+ 11 %



+ 2 %



+ 2 %



+ 11 %



+ 5 %



- 52 %



- 25 %



- 0 %



+ 7 %



+ 52 %



- 6 %



- 28 %



- 5 %

* Y compris Turquie
** Communauté des États Indépendants. Marchés à fin février 2022. En raison du conflit en Ukraine, les données marchés de mars ne sont pas disponibles.

Pour l’activité Poids lourd, le marché, en nombre de pneus neufs, est en baisse de 12 % sur le premier trimestre 2022, mais en augmentation de 4 % sur le périmètre hors Chine.

  • PremiÈre monte

En Première monte, le marché mondial en nombre de pneus neufs est en baisse sensible de 28 %, impacté par la chute du marché chinois.

En Europe de l’Ouest et centrale, le marché de la Première monte est stable, et ce de manière régulière au cours du trimestre.

En CEI, le marché était en croissance sur les deux premiers mois de l’année. Du fait du conflit en Ukraine, les données de mars ne sont pas disponibles.

En Amérique du Nord et centrale, la demande Première monte affiche une croissance de 2 %.

En Chine, la demande est en très forte baisse (- 52%) sur des bases de comparaison extrêmement défavorables : en 2021, l’entrée en vigueur en juillet de la réglementation China 6 appliquée aux poids lourds avait catalysé le marché sur l’ensemble du premier semestre.

Dans le reste du monde, le marché sud-américain affiche une croissance dynamique (+ 11 %), la demande est en très forte hausse sur la région Afrique Inde Moyen-Orient (+ 52 %), dont + 63 % en Inde en raison de la politique de mise au rebut établie par le gouvernement indien pour les véhicules de plus de quinze ans.

Le marché asiatique reste stable.

  • Remplacement

En Remplacement, le marché mondial affiche une baisse de 5 % sur le premier trimestre 2022, dont une baisse de 25 % du marché chinois.

En Europe de l’Ouest et centrale, le marché croît de 8 % sur la période. La demande est tirée par la croissance en France-Benelux (+ 12 %) et en Allemagne (+ 15 %), portée par une forte demande de fret.

En Amérique du Nord et centrale, la demande est en hausse de 2 % sur le premier trimestre, avec une croissance de 3 % en Amérique du Nord et une baisse de la demande au Mexique (- 8%).

En CEI, le marché était en croissance de l’ordre de 11 % sur les deux premiers mois de l’année. Du fait du conflit en Ukraine, les données de mars ne sont pas disponibles.

En Amérique du Sud, le marché est en progrès de 5 % sur le premier trimestre 2022, tiré principalement par une très forte demande en Argentine (+ 29 %) sur des bases de comparaison favorables. Le marché brésilien affiche également une croissance soutenue de 7 %.

En Chine, la demande Remplacement est en repli de 25 %. Cette baisse est due à la fois à des bases de comparaisons très défavorables, et aux restrictions de mobilité mises en place au mois de mars à la suite de la résurgence du Covid-19.

Les marchés asiatiques sont en croissance de 7 %, particulièrement dynamiques en Japon-Corée du Sud (+ 14 %), ainsi qu’en Indonésie-Malaisie (+ 9 %).

Sur le reste du monde, les marchés sont contrastés avec une croissance de 8 % en Afrique Moyen-Orient, et une contraction de la demande en Inde (- 15 %), sur des bases de comparaison plus favorables.

  • ActivitÉs de spÉcialitÉs

  • Mines : la demande en minerais est toujours très soutenue, mais le marché des pneumatiques pour mines reste pénalisé par les limites de production et les difficultés de logistique aval.

  • Agricole et Construction : les marchés agricoles poursuivent leur dynamisme dans un contexte de hausse des prix des produits agricoles. Les segments Construction et Infrastructure bénéficient d’une demande soutenue, particulièrement en Première monte.

  • Deux-roues : les marchés du Deux-roues, qui offrent une alternative aux transports publics, affichent une activité toujours dynamique, notamment en Moto premier équipement et en Vélo.

  • Avion : sur des bases de comparaison favorables, le marché des pneumatiques pour avions est en croissance, notamment sur le segment de l’aviation commerciale qui avait repris avec vigueur sur le début de l’année. Le redémarrage reste cependant fragilisé par l’instabilité géopolitique et la situation sanitaire en Chine.

    • Bandes transporteuses : lié aux marchés de la Construction et des Mines, le marché des bandes transporteuses est en croissance sur le premier trimestre.

Ventes de Michelin

  • Évolution globale

(En millions €)

Premier trimestre 2022

Ventes

6 481

Variation T1 2022 / T1 2021

Variation totale

+ 1 033

+ 19,0 %

Dont Volumes pneus *

+ 28

+ 0,5 %

Prix-mix pneus

+ 736

+ 13,5 %

Activités hors pneus

+ 39

+ 0,7 %

Variation des taux de change

+ 186

+ 3,4 %

Ecart de périmètre

+ 44

+ 0,8 %

* en tonnes

Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes s’établissent à 6 481 millions €, en augmentation de 19,0 % par rapport à 2021, sous l’effet des facteurs suivants :

- Un effet volume légèrement positif de 0,5 % (+ 28 millions €), traduisant une activité dynamique sur les mois de janvier et février, puis un ralentissement en mars en raison des perturbations opérationnelles générées par l’impact du conflit en Ukraine, et par la résurgence du Covid-19 en Chine.

- Un effet prix-mix très favorable de 13,5 % combinant deux effets :

  • effet prix de + 11,9 %, conséquence des hausses de prix successives passées depuis le deuxième trimestre 2021 afin de couvrir la hausse des coûts

  • effet mix de + 1,6 %, traduisant d’une part un mix favorable entre les activités de Première monte et Remplacement au sein du segment Automobile, d’autre part la poursuite de l’enrichissement du mix produit lié à la croissance du segment 18 pouces et plus.

- Une forte croissance, à hauteur de 12 %, des activités hors pneus, soit une contribution de + 0,7 % aux ventes du Groupe. Ce dynamisme est à la fois le fait de la croissance des activités de Fenner et de la croissance continue des activités de gestion de flottes.

- Un impact favorable (+ 3,4 %) des parités monétaires, dû principalement à l’appréciation du dollar américain et du real brésilien par rapport à l’euro.

- Un impact périmètre favorable (+ 0,8 %), lié principalement à l’intégration d’Allopneus.com depuis le 30 décembre 2021.

  • Ventes par secteurs opérationnels

Automobile et distribution associée

Les ventes du premier trimestre 2022 s’élèvent à 3 254 millions €, en augmentation de 20,8 % par rapport à la même période en 2021.
Dans des marchés en croissance de 2 %, le Groupe affiche des volumes stables sur le trimestre à + 0,2 % : cet écart traduit à la fois des actions de stockage de certains distributeurs en anticipation de hausses de prix annoncées, et les perturbations de production en Russie et en Europe liées au conflit en Ukraine. L’activité bénéficie d’un effet prix-mix très favorable, traduisant une activité Première monte qui reste en difficulté notamment en Europe en raison du conflit en Ukraine, ainsi qu’un pilotage des prix très rigoureux sur les activités de Remplacement, soutenu par la poursuite de l’enrichissement du mix sur un marché pneus 18 pouces et plus en croissance.
Les ventes du segment sont également impactées favorablement par l’intégration des activités d’Allopneus.com, ainsi que par les parités monétaires.

Transport routier et distribution associée

À fin mars, les ventes s’élèvent à 1 674 millions € en progrès de 20,6 % par rapport au premier trimestre 2021.
Dans des marchés hors Chine en hausse de 4 %, le Groupe affiche une progression de ses volumes de 2,6 % : cet écart traduit à la fois des actions de stockage de certains distributeurs en anticipation de hausses de prix annoncées, et les perturbations de production en Russie et en Europe générées par la situation russo-ukrainienne. Par ailleurs, le secteur affiche un effet prix-mix robuste, reflétant les hausses de prix passées sur 2021 et le mois de janvier 2022, ainsi qu’un pilotage sélectif privilégiant la création de valeur.
Enfin, les ventes du segment sont impactées favorablement par les parités monétaires.

Activités de spécialités et distribution associée

Pour le premier trimestre, les ventes s’élèvent à 1 553 millions €, en hausse de 13,7 % par rapport à 2021.
Le secteur affiche des volumes en léger retrait de – 0,9 % par rapport au premier trimestre 2021, en raison principalement des difficultés persistantes de la supply chain du segment Minier liées à la pénurie de transport maritime qui freine les expéditions au départ des usines du Groupe.

Le secteur enregistre également un effet prix positif, conséquence d’un pilotage prix toujours rigoureux sur les segments non indexés.

  • Activités Hors la route : les ventes bénéficient d’une demande toujours bien orientée sur les pneus et chenilles agricoles et pneus construction, particulièrement marqué en premier équipement, ainsi que des hausses de prix passées depuis le deuxième semestre 2021.

  • Pneus miniers : dans des marchés qui demeurent dynamiques, les ventes sont toujours pénalisées par les perturbations liées aux chaines d’approvisionnement aval, alors que les difficultés opérationnelles et de production sont en cours d’amélioration.

  • Deux-roues : l’activité est toujours portée par la dynamique des marchés et la forte utilisation des capacités de production, avec un effet prix-mix très favorable.

  • Avion : les ventes restent bien orientées notamment General aviation, tandis que l’activité Commerciale a repris de manière dynamique en début d’année, avant d’être freinée en mars par le contexte géopolitique et la résurgence du Covid-19 en Chine.

  • Fenner : les activités de bandes transporteuses sont en croissance régulière, ainsi que les activités de polymères de précision et de joints techniques.

  • Les ventes du segment sont impactées favorablement par les parités monétaires.

Michelin « Tout Durable »

Pour un environnement de travail favorisant la diversité

Michelin est convaincu que la variété des parcours et des expériences des femmes et des hommes améliore la créativité, l’innovation, l’enrichissement mutuel et contribue à la performance économique et sociale du Groupe. Cela se traduit notamment au travers du score de l’index d’égalités femmes-hommes, indicateur créé en 2019 par le Gouvernement français pour faire progresser l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes au sein des entreprises. En 2021, le score de l'index Michelin en France (Manufacture Française des Pneumatiques Michelin) a fortement progressé, passant de 93/100 à 99/100.

Pour une mobilité sûre

Le groupe Michelin poursuit son engagement pour une mobilité sûre à travers un partenariat de 3 ans avec la Global Alliance of NGOs for Road Safety en Amérique latine, région du monde où les accidents de la route sont au cœur des préoccupations. Michelin soutiendra les actions de formation et d’accompagnement des ONG locales et contribuera ainsi au plan mondial des Nations Unies sur la sécurité routière visant à réduire d’au moins 50 % le nombre de victimes et de blessés sur les routes d’ici 2030.

Agir contre le réchauffement climatique

Le groupe Michelin a publié dans le Document d’enregistrement universel 2021 sa stratégie climat en conformité avec les principes de la TCFD (Task Force on Climate-Related Financial Disclosures). La stratégie climat du Groupe s'articule autour de deux axes : un plan de transition visant à décarboner les activités directes et indirectes (Scopes 1, 2 et 3) et à favoriser une économie bas-carbone, ainsi qu’ un plan d’adaptation aux impacts physiques du changement climatique.

Pour du caoutchouc naturel durable

Evaluation ESG : la plateforme de notation extra-financière ZSL SPOTT, spécialisée dans les commodités agricoles, a attribué à Michelin le score le plus élevé avec une note de 81,8 %. L’échantillon évalué est composé d’une trentaine d’entreprises de la filière caoutchouc naturel, parmi lesquelles des producteurs, des transformateurs, des pneumaticiens et des fabricants de gants. Ce classement est une véritable reconnaissance, il témoigne de la transparence du Groupe et de son engagement pour faire progresser la durabilité de l’ensemble de la chaîne de valeur du caoutchouc naturel.

Soutien apporté aux producteurs de caoutchouc naturel au Sri Lanka : Michelin poursuit son engagement auprès des petits producteurs dans le cadre d’un projet public-privé de trois ans, co-financé avec le Ministère français de l’Économie et des Finances, et visant à améliorer les compétences de 6 000 agriculteurs à travers un modèle de formation innovant s’appuyant sur un outil numérique. Cette nouvelle initiative, opérationnelle courant 2022, reflète le soutien continu du Groupe auprès des communautés locales pour qu’elles adoptent des pratiques sociales et environnementales durables, bénéfiques pour tous.

Réserve Écologique Michelin du Programme Or Vert Bahia au Brésil : en 2021, Michelin a décidé d’augmenter de 30 % la taille de la réserve, portant la superficie initiale de 3 096 ha à 3 900 ha, afin d'accueillir une faune sauvage en expansion dans une région présentant la plus grande biodiversité de la forêt atlantique. Après dix-huit ans de protection et de restauration de l’une des forêts les plus menacées de la planète, l'écosystème s’est régénéré et les populations d'animaux sauvages ont augmenté ; 108 000 arbres de 275 espèces différentes ont été plantés dans la région et plus de 2 000 espèces animales et végétales ont été répertoriées, parmi lesquelles 20 espèces endémiques ont été découvertes. Afin de créer un habitat de grande qualité pour la faune et de permettre le développement d’espèces d'arbres menacées, Michelin prévoit de planter 40 000 arbres au cours de la prochaine décennie, d’au moins 100 espèces différentes.

Faits marquants du premier trimestre 2022 :

7 janvier 2022 – Michelin lance un nouveau pneu moto MICHELIN Road 6/Road 6 GT. Bénéficiant des dernières technologies développées par la R&D de Michelin, il se distingue par une adhérence sur sol mouillé et une longévité améliorée.

13 janvier 2022 - Michelin poursuit le développement de WISAMO, le prototype d’aile qui vise à contribuer à la décarbonation du transport maritime. Cette solution novatrice sera installée sur le roulier porte-conteneurs de la Compagnie Maritime Nantaise - MN. Il assurera deux rotations hebdomadaires entre l’Espagne et la Grande-Bretagne avec une aile WISAMO d’ici fin 2022.

28 janvier 2022 – Michelin lance deux nouveaux pneus été - MICHELIN Pilot Sport 5 et MICHELIN Primacy 4+. Performants dans la durée, ils peuvent être utilisés plus longtemps et contribuent ainsi à réduire l'impact environnemental de la mobilité.

3 février 2022 – Michelin lance un nouveau pneu MICHELIN City Extra, dédié aux déplacements domicile-travail en scooters, en petits véhicules urbains ou en petites cylindrées. Grâce à une extension de l’offre dimensionnelle, Michelin vise une plus grande couverture du marché mondial.

22 février 2022 – Michelin, fournisseur exclusif de pneumatiques d’Air France pour les dix prochaines années a été sélectionné, via Michelin Editions, pour produire des contenus de voyages pour le nouveau media de la compagnie – « EnVols ».

23 février 2022 – Michelin revoit la version de son pneu MICHELIN EVOBIB : longévité optimisée, réduction de la compaction du sol et de la consommation de carburant. Par cette nouveauté, Michelin se dote d’une gamme complète de solutions pour les tracteurs à forte puissance.

7 mars 2022 - Michelin a été choisi par Ferrari comme fournisseur officiel de pneus pour sa nouvelle 296 GTB. Ces nouveaux pneus sont le fruit de la capacité d’innovation de Michelin et du travail de co-conception des équipes Michelin et Ferrari.

10 mars 2022 – Michelin lance son nouveau pneu MICHELIN STARCROSS 6, premier pneu motocross MICHELIN à intégrer la technologie MICHELIN Silica (silice), permettant de meilleures performances dans la durée.

15 mars 2022 - Le groupe Michelin annonce la suspension de son activité industrielle en Russie ainsi que ses exportations vers ce pays. Michelin se mobilise pour aider à répondre aux besoins humanitaires des personnes impactées par le conflit, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Ukraine. Par l’intermédiaire de la Fondation d’Entreprise Michelin et ses sites en Europe centrale, le Groupe engage des donations pour soutenir des organisations humanitaires locales ainsi que l’action du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

21 mars 2022 – Dans un contexte d’engouement des consommateurs pour la mobilité douce, Michelin lance une nouvelle gamme vélo route premium – le pneu MICHELIN Power Cup, conçu pour la compétition et optimisé pour les cyclistes les plus exigeants.

Mars 2022 – Michelin a participé au côté de la SNCF, Milla groupe et de l’Institut de Recherche Railenium, au projet de développement d’une navette 100% électrique, Flexy. Ce concept hybride aura la capacité de circuler sur routes et sur rails, dans l’objectif de redynamiser les petites lignes en France.

22 mars 2022 - Michelin présente la sélection de restaurants 2022 du Guide MICHELIN France et, mettant au cœur de sa stratégie sa démarche « Tout durable », a récompensé l’engagement éco-responsable de 87 professionnels en leur attribuant une Etoile Verte.

12 avril 2022 - La California Energy Commission (CEC) a sélectionné Symbio, Faurecia et Michelin, ainsi que d’autres partenaires industriels, pour le développement et la démonstration d'un camion à hydrogène destiné au transport régional, comme principaux contributeurs de l’initiative de mobilité zéro-émission hydrogène soutenue par l'État.

La liste complète des Faits marquants des trois premiers mois de 2022
est disponible sur le site Internet du Groupe : https://www.michelin.com/

PrÉsentation et ConfÉrence tÉlÉphonique

Les Ventes au 31 mars 2022 seront commentées aux analystes et investisseurs lors d’une présentation en anglais programmée mardi 26 avril 2022 à 18h30, heure de Paris.

WEBCAST

La présentation sera diffusée en direct sur le site internet : www.michelin.com/finance.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Veuillez composer à partir de 18h20 l’un des numéros suivants :

  • Depuis la France

  • Depuis le Royaume-Uni

  • Depuis l’Amérique du Nord

  • Depuis le reste du monde

+33 (1) 72 72 74 03
+44 (0) 207 194 3759
(+1) 646 722 4916
+44 (0) 207 194 3759

PIN : 23693241#
PIN : 23693241#
PIN : 23693241#
PIN : 23693241#

La présentation de l’information financière au 31 mars 2022 (communiqué de presse, présentation) peut être consultée sur le site www.michelin.com, ainsi que des informations pratiques relatives à cette conférence.

Calendrier

  • Assemblée générale mixte : vendredi 13 mai 2022

  • Détachement du coupon : mardi 17 mai 2022

  • Mise en paiement du dividende : jeudi 19 mai 2022

  • Résultats premier semestre 2022 : mardi 26 juillet 2022 après Bourse

  • Information trimestrielle au 30 septembre 2022 : mardi 25 octobre 2022 après Bourse

  • Point d’étape « Michelin in Motion » (évènement digital) : mardi 29 novembre 2022

Relations Investisseurs



Guillaume Jullienne
+33 (0) 7 86 09 68 01
guillaume.jullienne@michelin.com



Pierre Hassaïri
+33 (0) 6 84 32 90 81
pierre.hassairi@michelin.com



Flavien Huet
+33 (0) 7 77 85 04 82
flavien.huet@michelin.com

Relations Presse



+33 (0) 1 45 66 22 22
groupe-michelin.service.de.presse@michelin.com



Actionnaires individuels

+33 (0) 4 73 32 23 05



Muriel Floc-Hlay
muriel.floc-hlay@michelin.com



Clémence Rodriguez
clemence.daturi-rodriguez@michelin.com

AVERTISSEMENT
Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com.
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.

1 Des perturbations graves de la supply chain ou des mesures de restriction de la mobilité qui aboutiraient à une chute importante des marchés pneumatiques.
2 Cash-flow libre structurel : cash-flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des cours de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles