La bourse ferme dans 42 min

Michelin : 130 ans et toujours gonflé à bloc

Pour un peu, on se signerait en entrant dans cette cathédrale de verre et d’acier. Sur le site de Ladoux, en périphérie de Clermont-Ferrand, Michelin a fait construire un édifice futuriste de 67.000 mètres carrés, entièrement réservé à la recherche. Achevé l’an dernier, il abrite la fine fleur des savants maison. Tous partagent la même religion: l’innovation, laquelle donne son nom à l’avenue de 320 mètres de long qui traverse la nef de part en part. «Cette notion a toujours fait partie de l’ADN du groupe, mais aujourd’hui, elle est vraiment au cœur de la stratégie. C’est par elle que nous voulons nous différencier et créer de la valeur», professe Eric Vinesse, le directeur de la R & D.

Voilà un dogme qui ne prête pas à confusion. Avant de partir diriger Renault, l’ex-patron de Michelin, Jean-Dominique Senard, en avait fait sa priorité. Et Florent Menegaux, son successeur depuis mai dernier, lui a emboîté le pas. Il faut dire que les enjeux sont de taille pour le roi de la gomme: répondre aux mutations de l’industrie automobile, préparer la mobilité de demain, gérer les questions d’environnement... Le tout sur fond de montée en puissance de challengers asiatiques très agressifs, décidés à se faire une place sur un marché planétaire de 170 milliards de dollars. «Le terrain de jeu devient de plus en plus difficile», admet Cyril Roget, expert scientifique et innovation du groupe.

Dans un tel contexte, Bibendum, qui vient de fêter ses 130 ans, s'en tire plutôt bien. En 2018, la performance du numéro 2 mondial du pneumatique derrière Bridgestone et devant Goodyear a encore progressé, malgré une conjoncture peu porteuse. Le groupe aux 111.000 salariés répartis dans le monde a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 22 milliards d’euros et un résultat opérationnel de 2,7 milliards, en légère progression. Certes, le ralentissement du marché automobile s’est fait sentir sur la demande pour les pneus de «première monte», directement livrés aux constructeurs. Mais l’activité de remplacement,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

8 chiffres spectaculaires sur le Moulin Rouge, qui fête ses 130 ans
Michelin : les sites industriels français menacés ?
Renault et Nissan : un mariage de 20 ans mis à rude épreuve
Michelin va fermer son usine de La Roche-sur-Yon, qui emploie 619 salariés
Darty lance une garantie à 5 ans... au prix fort