La bourse est fermée

Michel Sardou : "On nous prend un pognon fou et on ne sait pas où ça va"

Michel Sardou n’a pas perdu son franc-parler. A 72 ans, l’artiste a effectué une grosse tournée médiatique à l’occasion de son retour au théâtre, dans la pièce "N’écoutez pas, mesdames" de Sacha Guitry, à compter de ce jeudi. L’occasion pour lui de se montrer très critique concernant l’époque actuelle dans les colonnes du Parisien. « Il y a trop d'interdits. On ne peut plus fumer, picoler, conduire vite sur les autoroutes… Regardez, la police a embarqué une dame de 70 ans pour un clope allumé dans un café !", assène-t-il.

L’auteur des "Lacs du Connemara" a également du mal à digérer toutes les taxes. "On nous prend un pognon fou et on ne sait pas où ça va… Il y a l'impôt sur le revenu, OK, mais ces taxes sur tout, l'héritage, l'habitation, l'essence… Et merde ! Qu'est-ce qui nous reste à la fin ? Un peu de bon sens quoi ! Plus on leur prend d'argent, moins les gens peuvent dépenser et moins l'Etat touchera sur les recettes… C'est tout ce que je dis, ça ne concerne aucun parti, ou tous, ils ont tous fait les mêmes conneries", ajoute-t-il.

⋙ Lire aussi Environ 3 millions de contribuables paieront des impôts pour 2018 malgré l'"année blanche"

"On paie beaucoup d’impôts"

Dans le hors-série du Point sorti cette semaine et qui lui est entièrement consacré, le chanteur évoque également la question fiscale, en se montrant moins critique. "C’est vrai qu’on paie beaucoup d’impôts chez nous. Ils nous prennent environ 80 % quand on est dans la grande tranche, mais il nous en reste quand même 20 !", glisse-t-il à ce sujet, lui qui s’est montré très critique par le passé concernant les évadés fiscaux et qui s’était décrit en 2012 dans le JDD comme "un anarchiste doux qui paye ses impôts".

⋙ Lire aussi Perp, Préfon, Perco... Comment bien préparer sa retraite en allégeant ses impôts

Un anarchiste ne voulant pas s’engager en politique, comme il l’explique au Parisien, mais qui soutient les idées du parti animaliste. "J'adore les animaux et la façon dont les humains les traitent me choque.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces 8 métiers et entreprises où on travaille peu
On en sait plus sur le nouveau logo Volkswagen
On en sait plus sur le nouveau logo Volkswagen
Entrepreneurs, se verser son premier salaire, ça ne s'oublie pas !
Brexit : quels scénarios peut-on maintenant envisager ?