La bourse ferme dans 7 h 57 min
  • CAC 40

    6 374,20
    -11,31 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 024,98
    -9,27 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2151
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 835,80
    +4,50 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    48 407,04
    +304,40 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 568,31
    +132,53 (+9,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,29
    +0,39 (+0,60 %)
     
  • DAX

    15 397,39
    -2,26 (-0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 138,72
    +9,01 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 536,56
    -74,09 (-0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,4062
    +0,0072 (+0,52 %)
     

Michel et Augustin se lance dans le vrac : "On devait s’attaquer à ce marché-là"

·1 min de lecture

Le vrac, c'est pratique mais aussi stratégique : depuis le 20 avril, il est possible de retrouver quelques références de biscuits apéritifs de la marque Michel et Augustin en vrac dans les magasins de la chaîne Day by day. Alors que la nouvelle loi climat veut 20% de vrac dans les enseignes de la grande distribution, Sébastien Guillon, directeur général de Michel et Augustin, estime que le vrac était en effet un marché auquel la marque "devait s'attaquer", a-t-il confié sur Europe 1 jeudi. D'autant plus qu'avec la crise du coronavirus, l'entreprise a constaté un boom de la vente de ses gâteaux apéritifs (+45%).

Hausse de la demande des consommateurs

"On a deux moteurs : notre communauté, qui s’engage avec nous, et la tribu - les employés de M&A - qui ont de fortes convictions. Or si en 2018, dans les échanges avec les consommateurs, 0,2% des demandes concernaient le packaging, l’année suivante en 2019 c’était 2,2%, et mi-2020 quelque 6,7% des demandes concernaient le plastique, le suremballage !", a analysé le directeur général. "En parallèle, on a réalisé que la moitié de nos employés étaient acheteurs de vrac. (...) Donc on s’est dit qu’on devait s’attaquer à ce marché là."

>> Retrouvez toutes les émissions de La France bouge de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Des chiffres qui ne sont pas propres qu'à la marque. Selon une étude dévoilée début mars par Nielsen pour le Réseau vrac, 40% des foyers achetaient en vrac avant le premier confinemen...


Lire la suite sur Europe1