La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 239,93
    -17,88 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Michael Kremer: “Il faut investir massivement dans la production de vaccins”

SOMMET DU BIEN COMMUN - Le prix Nobel d’Economie 2019 et chercheur à l’Université de Chicago Michael Kremer a tiré les leçons à retenir de la pandémie, lors du Common Good Summit à Toulouse.

Depuis une chambre d’hôtel près de Bonn, en Allemagne, le , qui a remporté la distinction suprême aux côtés d’Esther Duflo et Abhijit Benerjee pour son travail sur la lutte contre la pauvreté, a participé à distance au , organisé par Challenges avec la Toulouse School of Economics, dans la ville rose, le 19 mai 2022.

Le chercheur, qui s’est spécialisé dans l’économie de la production et la distribution de vaccins, livre ses pistes pour se préparer aux prochaines pandémies: développer préventivement des infrastructures qui permettent de produire et tester des vaccins à grande échelle, et investir massivement dans la recherche et le développement pharmaceutique.

Challenges : quelles leçons pouvons tirer de la pandémie?

Michael Kremer: Nous pouvons tirer de nombreuses leçons de la pandémie de Covid-19 : elles nous permettraient de nous préparer aux prochains grands problèmes de santé publique et de bâtir un système économique plus résilient. Tout d’abord, je voudrais insister sur l’énorme coût du Covid-19 sur nos économies. Le estime que la pandémie a eu un coût total de 36 000 milliards de dollars ; c’est sans prendre en compte ses coûts à venir. La fermeture des écoles dans le monde entier a eu un lourd impact sur les pays en voie de développement: une génération d’enfants n’a pas été scolarisée pendant deux ans, beaucoup d’entre eux ne retourneront probablement pas à l’école. La banque mondiale évalue ce coût là à entre 10 et 17 milliards de dollars supplémentaires sur les PIB de ces pays.

Lire aussi

Nous pouvons faire plusieurs choses pour mieux se préparer aux pandémies futures. Je pense qu’il est central d’adopter une stratégie d'investissement préventive. Un regard conservateur sur l’économie pourrait certes conclure qu’il est inutile d’investir en amont. Mais, en fait, disposer d’infrastructures et de prototypes vaccinaux coûterait in fine moins cher qu’une réaction désordonnée a posteriori, comme cela a été le cas. Une pandémie a 2% de chances de se développ[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles