Marchés français ouverture 3 h 9 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 069,58
    +51,25 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1926
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 714,00
    +155,41 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    31 819,27
    -1 031,65 (-3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    941,91
    -27,96 (-2,88 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

La Mia annonce son retour en version 2.0 !

·2 min de lecture

Issue du Poitou-Charentes en 2010, la petite Mia électrique devrait être à nouveau commercialisée à partir de 2023 sous le blason Fox E-Mobility. Avec son allure de brique, la petite Mia n’a eu qu’une existence éphémère avec la disparition de la marque dès 2014. Elle répondait à la volonté de Ségolène Royale, alors présidente de l’ancienne Région Poitou-Charentes, de développer une filiale 100 % française pour commercialiser une voiture électrique. La mise au point de la petite auto réalisée sous la tutelle d’Heuliez a coûté une fortune puisqu’il fallait concevoir un véhicule répondant aux certifications de sécurité en partant de zéro et ceci, sans la force de frappe des industriels de l’automobile.

Finalement, seules 1.000 unités avaient été vendues et essentiellement acquises au prix fort par le Conseil régional Poitou-Charentes. Ce fut donc un gouffre économique dont on peut toujours voir quelques vestiges circuler dans les rues de Poitiers.

Petit gabarit, petite puissance avec un moteur de 24 chevaux maximum pour une vitesse de pointe de 100 km/h, petite autonomie avec moins de 90 km sur une charge et recharge… très lente. Cette Mia est peut-être arrivée trop tôt sur un marché qui était encore loin d’avoir décollé. Finalement, après trois ans de commercialisation, l’ensemble des actifs de la marque avait été cédé aux enchères à Fox E-Mobility, une société suisse et allemande.

Une première idée de ce à quoi pourrait ressembler la prochaine MIA 2.0. © Fox E-Mobility
Une première idée de ce à quoi pourrait ressembler la prochaine MIA 2.0. © Fox E-Mobility

Plus d’autonomie et de puissance

La marque vient justement d’annoncer qu’elle souhaite relancer l’auto en version trois ou quatre places et en utilitaire une place. Pour cela, cette Mia 2.0 sera conçue en partenariat avec InoBat Auto, un fabricant de batterie situé en Slovaquie. Les premières cellules de la batterie de l’auto seront produites dans le pays à partir de l’an prochain. Côté design, Fox E-Mobility ne retouchera que très légèrement la Mia. En revanche, c’est au niveau de la motorisation et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles