Mi-séance Paris : le CAC40 reste sur une légère hausse

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,090,34
FNCTF14,850,01
ACA.PA11,160,28
GLE.PA42,650,62
^FCHI4 405,66+60,31

LA TENDANCE

Toujours pas de grand mouvement sur l'indice de la bourse de Paris qui reste sur une légère hausse. Le CAC40 (Paris: ^FCHI - actualité) grappille 0,2% en fin de matinée à 3.713 points dans des volumes d'échanges qui restent calmes. Hormis BNP Paribas, Les banques sont encore dans le haut du palmarès avant la première réunion monétaire de l'année de la BCE (Toronto: BCE.TO - actualité) demain. Outre Atlantique, le géant de l'aluminium aux Etats-Unis, Alcoa (NYSE: AA - actualité) , a lancé la saison des résultats 2013 positivement dépassant les attentes et tenant un discours général plutôt encourageant.

VALEURS EN HAUSSE

* EADS (Paris: NL0000235190 - actualité) domine le palmarès du CAC40 sur un gain de 3,3% à 32 Euros. La compagnie libanaise Middle East Airlines a signé avec Airbus un contrat ferme pour l'acquisition de 10 appareils de la famille A320neo, portant précisément sur 5 exemplaires de la plus grande version des monocouloirs de la firme, l'A321neo, et sur 5 autres du "best-seller" A320neo. Cette annonce fait suite au protocole d'accord qui avait été scellé en juillet dernier. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) transporteur n'a pas encore fait son choix de motorisation. Sur la base des prix catalogue 2012, le contrat représente 1,05 milliard de dollars. Middle East Airlines opère actuellement une flotte tout-Airbus de 3 A330-200, 4 A321 et 10 A320.

* France Telecom (Other OTC: FNCTF - actualité) gagne 3% à 8,64 Euros. Plusieurs opérateurs de télécommunications européens historiques, et non des moindres, discuteraient actuellement de la création d'un vaste réseau paneuropéen partagé. L'idée aurait émergé d'une rencontre entre le Commissaire européen Joaquin Almunia et les dirigeants de France Telecom (France), Deutsche Telekom (Xetra: 555750 - actualité) (Allemagne), Telecom Italia (Milan: TIT.MI - actualité) (Italie) et Telefonica (Espagne), selon les informations du 'Financial Times'. Le quotidien souligne que ce projet ambitieux se heurterait à de nombreuses contraintes financières, techniques et réglementaires, mais qu'il rapprocherait le marché européen de ses homologues chinois ou américain, tout en permettant aux consommateurs de bénéficier de meilleurs tarifs paneuropéens.

* Sodexo est en légère hausse de 0,3% à 64,06 Euros. Le premier trimestre de l'exercice 2012/2013 s'est soldé par 4,952 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 7,4% par rapport à la même période du précédent exercice, mais en hausse de 2,1% en données comparables. Le groupe de restauration collective signale cependant que sa croissance organique aurait atteint 3,3% hors effet positif de la Coupe du Monde de Rugby organisée en 2011. Le directeur général Michel Landel met en avant l'offre intégrée de son entreprise et sa position forte dans les pays émergents pour expliquer cette croissance, et se dit confiant dans les perspectives, "même si à plus court terme et dans le contexte économique actuel, notamment en Europe, la croissance interne devrait rester modeste". Sodexo confirme pour l'exercice 2012-2013 une croissance modeste de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel par rapport à l'exercice précédent qui bénéficiait d'événements spécifiques, comme la Coupe du Monde de Rugby, les Jeux Olympiques et une 53ème semaine en Amérique du Nord. Cet objectif s'entend hors effet de change et ajustement comptable favorable en 2011/2012 sur les retraites au Royaume-Uni.

* Lafarge (Paris: FR0000120537 - actualité) (+0,35% à 48,71 Euros) a conclu un accord avec Elementia destiné à regrouper l'ensemble de leurs actifs cimentiers au Mexique. Lafarge apportera à la co-entreprise ses usines de Vito et Tula d'une capacité totale de près d'un million de tonnes, Elementia apportant son usine d'un million de tonnes en cours de construction dans le centre du pays. Cette opération, qui n'implique pas de mouvement de cash, est soumise à l'approbation des autorités compétentes, et devrait être finalisée au second semestre 2013, après le démarrage de la nouvelle usine d'Elementia. La joint-venture nouvellement formée sera détenue à 47% par Lafarge et à 53% par Elementia. Ces opérations seront mises en équivalence dans les comptes consolidés de Lafarge, et consolidées globalement dans les comptes d'Elementia.

* Les banques Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité) , Natixis (Paris: FR0000120685 - actualité) et Société Générale (Paris: FR0000130809 - actualité) poursuivent leur hausse de près de 2%.

* Après sa rechute d'hier, le titre Alcatel (Paris: FR0000130007 - actualité) -Lucent se stabilise autour de 1,2 Euro alors que les représentants syndicaux du groupe doivent rencontrer ce soir à 19h00 le Premier (BSE: PREMIER.BO - actualité) ministre Jean-Marc Ayrault à Matignon, pour évoquer la situation de l'équipementier, le plan de restructuration annoncé par la direction et le montage de refinancement signé avec Goldman Sachs (NYSE: GS-PB - actualité) et Crédit Suisse. Sur ce volet financier, certains des établissements susceptibles d'apporter les fonds demandés se seraient rencontrés hier à Londres, une seconde réunion étant programmée à New York ce jour, selon une source citée par Bloomberg...

VALEURS EN BAISSE

* CGGVeritas chute de 4,70% à 21,96 Euros. La génération de cash-flow libre a été "particulièrement élevée" au cours du quatrième trimestre 2012, explique CGGVeritas qui ajoute que cela devrait conduire, malgré le niveau des ventes multi-clients, à une génération de cash-flow libre positive sur l'ensemble de l'année. Au quatrième trimestre 2012, le taux de disponibilité des navires s'établit à 93%. Il se compare à un taux de disponibilité de 93% au troisième trimestre 2012 et de 81% au quatrième trimestre 2011. Le taux de production des navires s'établit à 89%. Il se compare à un taux de production de 90% au troisième trimestre 2012 et de 87% au quatrième trimestre 2011. Sur ces bases, sur l'ensemble de l'année 2012, le taux de disponibilité des navires s'établit à 90% et se compare à un taux de 86% sur l'ensemble de l'année 2011. Le taux de production des navires s'établit à 90% et se compare à un taux de 86% en 2011. Par ailleurs, au quatrième trimestre 2012, les ventes totales de données multi-clients ont été de l'ordre de 150 millions de dollars, avec des après-ventes à un niveau notablement plus faible que prévu.

* Le titre Peugeot (Paris: FR0000121501 - actualité) poursuivait sa consolidation en perdant plus de 2,5% de retour vers les 6 Euros ce matin avant de repasser dans le vert. A la mi-journée, il recule de nouveau de 1% à 6,15 Euros. La publication des résultats commerciaux 2012 ne fait que rappeler les difficultés du constructeur automobile en Europe (volumes en baisse de 15%). Des difficultés qui vont se poursuivre cette année puisque PSA entrevoit encore une baisse du marché automobile européen, de -3% à -5%. Dans ces conditions, il n'y a guère de chance pour que la guerre des prix entre constructeurs ne se relâche et seuls les nouveaux lancements devraient permettre de faire la différence. PSA espère donc se démarquer avec le lancement au printemps de la 2008, premier crossover compact de la marque Peugeot. La commercialisation en année pleine de la 208, désormais déployée à l'international, va également jouer. Mais c'est surtout sur les marchés émergents que PSA s'appuie pour aller chercher de la croissance avec l'appui d'une nouvelle offre sur le segment des familiales compactes. La Peugeot 301, berline tricorps produite en Espagne et en cours de lancement dans les pays émergents, a par exemple un objectif de 150.000 ventes dans le monde en année pleine. La 301 sera d'ailleurs lancée en Chine fin 2013. Chez Citroën, on s'appuie de la même manière sur le déploiement dans les pays émergents des nouvelles C-Elysée et C4 L sans oublier la montée en gamme à l'international puisque la DS5 sera produite en Chine au deuxième semestre 2013. PSA confirme d'ailleurs son objectif de réaliser la moitié de ses ventes hors d'Europe en 2015, une proportion qui est déjà passée à 38% en 2012.

* Renault cède aussi 0,7% à 39,4 Euros. Après avoir longtemps laissé le champ libre à la concurrence étrangère sur le segment très en vogue des crossovers compacts, PSA et Renault s'y lancent simultanément. Bien que Renault a quand même déjà bénéficié indirectement du succès du Juke de son allié Nissan, la marque au losange devrait dévoiler ce vendredi le "Captur", une version surélevée et rallongée de la nouvelle Clio. Déjà aperçu par le passé sous forme de concept-car, ce Renault Captur donnera directement la réplique au Peugeot 2008 que la marque au lion vient de présenter avec un lancement prévu dès le printemps. Comme Renault, Peugeot a conçu son petit crossover comme un dérivé de sa nouvelle citadine 208. Le Renault Captur, dont quelques images ont déjà filtré reprend ainsi la face avant très réussie de la nouvelle Clio. Rendez-vous ce vendredi donc pour tous les détails de ce nouveau petit crossover Renault... Dans l'agenda, Renault publiera par ailleurs ses résultats commerciaux 2012 vendredi 18 janvier.

* Axa (Paris: FR0000120628 - actualité) cède 0,5% à 13,5 Euros. Le courtier Raymond James a relevé de 13,60 à 18,60 Euros son objectif de cours sur Axa qu'il suit toujours à "achat fort" en misant sur un potentiel de croissance des résultats mésestimé par le marché, apprend-on sur le marché.

* BNP Paribas (Milan: BNP.MI - actualité) stoppe son rebond et reperd 1,8% sous les 45 Euros.