Publicité
Marchés français ouverture 6 h 31 min
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    39 010,07
    -197,96 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 413,74
    +3 829,53 (+7,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     

MGI facilite la réalisation de près de 60 000 échantillons dans le cadre du projet Million Microbiome of Humans

SHENZHEN, Chine, 17 mai 2023 /PRNewswire/ -- MGI Tech Co. Ltd. (MGI), une entreprise engagée à construire des outils et technologies de base pour guider les sciences de la vie, a récemment annoncé que près de 60 000 échantillons ont été séquencés dans 21 instituts, dans plus de 10 pays européens participants, dans le cadre du Million Microbiome of Humans Project (Un million de microbiomes humains, MMHP) qui a été officiellement lancé en 2019.

Le projet est mené conjointement par l'Institut Karolinska en Suède, le Centre national de recherche clinique sur les maladies métaboliques de Shanghai en Chine, l'Université de Copenhague et l'Université technique du Danemark, MetaGenoPolis à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) en France, ainsi que le Centre letton de recherche et d'études biomédicales. S'appuyant sur la technologie de base DNBSEQ™ de MGI, le MMHP vise à séquencer et à analyser l'ADN microbien d'un million d'échantillons humains, dans le but d'élaborer une carte du microbiome du corps humain, d'une part, et de créer la plus grande base de données mondiale sur le microbiome humain d'autre part.

« D'innombrables études ont mis en évidence l'importance du microbiome sur le plan de la santé et des maladies humaines. Pourtant, nos connaissances demeurent limitées en ce qui concerne la composition du microbiome dans les différentes parties du corps selon le pays, l'âge et le sexe, ainsi que son lien à la santé et aux maladies humaines, a déclaré Duncan Yu, président de MGI. Grâce au MMHP, nous faisons progresser la recherche en métagénomique microbienne tout en donnant aux chercheurs spécialisés en microbiologie l'accès à la technologie de séquençage innovante de MGI. Malgré une brève interruption causée par la pandémie de COVID-19, nous sommes ravis de constater que le projet a franchi une étape aussi monumentale en seulement quatre ans. »

L'essor du séquençage métagénomique microbien

Depuis la publication de la première description du microbiome humain en 2010, le secteur du microbiome humain a rapidement fait passer le nombre d'échantillons humains de quelques centaines à plusieurs milliers. De plus, les progrès en matière de séquençage du génome ont permis aux chercheurs de mieux caractériser la composition du microbiome grâce à l'identification de microbes non cultivables. Ceci leur a également permis d'étudier la manière dont le microbiome influe sur le développement de certains cancers et les réactions aux médicaments.

La métagénomique, associée aux technologies de séquençage à haut débit, a révolutionné l'écologie microbienne. Aujourd'hui, le séquençage métagénomique est un outil puissant qui est couramment utilisé pour identifier et classer les communautés microbiennes complexes. Il facilite non seulement la découverte accélérée de nouveaux marqueurs qui se traduisent par une virulence ou une résistance aux antibiotiques, mais aussi la découverte et la caractérisation des espèces nouvelles ainsi que l'assemblage de nouveaux génomes. Outre le microbiome humain, le séquençage métagénomique présente un grand nombre d'applications dans des domaines tels que les études sur le microbiome agricole et le microbiome environnemental, la surveillance et l'identification des pathogènes ainsi que la surveillance des gènes de résistance aux antimicrobiens.

En effet, le marché mondial du séquençage métagénomique a généré des revenus estimés à 1,86 milliard de dollars en 2022 et ceux-ci devraient atteindre 4,33 milliards de dollars d'ici 2027, soit un TCAC de 18,4 % pendant la période de prévision. L'Europe et l'Afrique représentent approximativement 29,7 % du marché mondial, se classant au deuxième rang après l'Amérique du Nord (45,6 %). Grâce aux innovations technologiques continuellement apportées aux plateformes de séquençage à haut débit, la valeur du marché du séquençage métagénomique en Europe et en Afrique devrait passer de 551,7 millions de dollars en 2022 à 1,29 milliard d'ici 2027, présentant d'importants débouchés et donnant aux institutions locales l'impulsion nécessaire pour investir et s'impliquer.

Un flux de travail optimisé grâce à la technologie de pointe de MGI

Équipé des systèmes de laboratoire innovants de MGI, le consortium MMHP garantit des processus à haut débit, une précision extrêmement élevée et une production de données de grande qualité. Le flux de travail à guichet unique commence par le transfert d'échantillons sur le système de traitement automatisé des transferts d'échantillons à haut débit, MGISTP-7000*. Cette étape est suivie de l'extraction des acides nucléiques et de la préparation de librairie sur MGISP-960, le système automatisé de préparation des échantillons à haut débit. Ce poste de travail flexible est entièrement automatisé et peut traiter 96 échantillons par analyse. La conception opérationnelle entièrement automatique de MGISP-960 permet d'extraire l'ADN de 50 000 échantillons par an et de préparer la librairie de 25 000 échantillons par an. MGISP-Smart 8, le robot de pipettage automatisé de calibre profesionnel, possède 8 canaux de pipettage indépendants et peut être utilisé pour le regroupement des échantillons, la normalisation et la fabrication de DNB. Enfin, le séquenceur ultra-rapide DNBSEQ-T7* et le séquenceur polyvalent DNBSEQ-G400* offrent une expérience de séquençage efficace, productive et simplifiée.

« Nous accordons une grande priorité à la qualité des données, au coût et à la rapidité, et après avoir comparé la technologie DNBSEQ™ de MGI avec d'autres technologies de séquençage, nous sommes convaincus que les produits de MGI répondent aux normes élevées de l'industrie tout en offrant une excellente expérience utilisateur, a indiqué le professeur Lars Engstrand, directeur de la recherche du Centre de recherche translationnelle en microbiologie (CMTR) de l'Institut Karolinska. Les plateformes de MGI ont permis à notre équipe de mettre à niveau notre recherche microbiologique originale en passant du séquençage de l'amplicon du gène 16SrRNA au séquençage métagénomique. Je me réjouis à l'idée de mettre au point de nouveaux équipements et d'entreprendre des projets de très grande envergure à mesure que le microbiome humain devient une méthode de diagnostic et de traitement essentielle de la médecine de précision. »

Le prochain chapitre de la microbiologie

« La microbiologie fait partie de l'avenir de la médecine de précision et les données contenues dans la biobanque de microbiome créée par le MMHP seront utilisées pour appuyer la R&D thérapeutique, a affirmé le professeurr Stanislav Dusko Ehrlich du University College de Londres, au Royaume-Uni. Le MMHP compte déjà 21 institutions publiques et privées et plus de 10 pays parmi ses participants, et nous invitons activement plus de groupes de recherche à participer à ce partenariat international de recherche microbiologique historique et à aider à générer la plus grande base de données gratuite sur le microbiome humain. »

Depuis la création du MMHP, MGI a joué un rôle important en fournissant au programme des plateformes et des technologies de recherche de pointe. Alors que le projet entame sa deuxième phase en vue de séquencer et d'analyser un million d'échantillons, ses participants encouragent la poursuite des échanges et invitent les organisations concernées à y participer afin de promouvoir conjointement la recherche et les applications de la médecine translationnelle de pointe dans le domaine du microbiome.

À propos de MGI

MGI Tech Co. Ltd. (MGI), dont le siège social est situé à Shenzhen, s'engage à créer des outils et des technologies essentiels pour faire avancer les sciences de la vie grâce à une innovation intelligente. Sur la base de sa technologie propriétaire, MGI se concentre sur la recherche et le développement, la production et la vente d'instruments de séquençage, de réactifs et de produits connexes pour soutenir la recherche en sciences de la vie, l'agriculture, la médecine de précision et les soins de santé. MGI est l'un des principaux producteurs de séquenceurs de gènes cliniques à haut débit*, et ses plateformes multi-omiques incluent le séquençage génétique*, l'imagerie médicale et l'automatisation des laboratoires. La mission de MGI est de développer et de promouvoir des outils avancés en sciences de la vie pour les soins de santé de demain. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Web de MGI ou contactez-nous sur TwitterLinkedIn ou YouTube.

*Sauf indication contraire, les réactifs de séquençage StandardMPS et CoolMPS, ainsi que les séquenceurs à utiliser avec ces réactifs, ne sont pas disponibles en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni, en Suède, en Italie, en République tchèque, en Suisse et à Hong Kong en Chine (CoolMPS est disponible à Hong Kong).

*Usage réservé à la recherche. Ne pas utiliser dans les procédures de diagnostic (sauf indication contraire).

 

 

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/mgi-facilite-la-realisation-de-pres-de-60-000-echantillons-dans-le-cadre-du-projet-million-microbiome-of-humans-301827263.html