MGI COUTIER : maintien d'une bonne dynamique à l'international au troisième trimestre

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BGT.BE26,810,00
PC.MI12,230,20
^REURUSD1 725,64+31,71


(AOF) - L'équipementier automobile MGI Coutier (Euronext: MGIC.NX - actualité) a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires en hausse de 5,9% à 156,9 millions d'euros malgré un contexte difficile en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) . Le groupe souligne qu'il bénéficie toujours d'une dynamique de croissance soutenue à l'international avec notamment des performances très bien orientées de sa filiale Avon Automotive. Les autres filiales hors Europe de l'Ouest maintiennent un bon rythme de progression et contribuent de plus en plus significativement au développement du groupe, a précisé le spécialiste du transfert des fluides.


Au 30 septembre, l'activité du groupe s'inscrit à 509,6 millions, en progression de 36,7% en publié et de 2,4% à périmètre comparable.

L'activité a bénéficié d'une croissance soutenue de 18,3% d'Avon Automotive qui profite de la reprise du marché américain et de bonnes performances hors Europe de l'Ouest avec une progression de l'activité de 11,1% sur le périmètre historique de MGI Coutier et de 24,4% sur le périmètre historique d'Avon Automotive. Le groupe a également profité d'un recul un peu moins marqué en Europe de l'Ouest qu'au premier semestre.




AOF - EN SAVOIR PLUS


LE SECTEUR DE LA VALEUR

Automobile - Equipementiers
Si les fabricants de pneumatiques sont optimistes pour leurs résultats opérationnels en 2012, notamment du fait d'un tassement du coût des matières premières, ils demeurent prudents sur leur niveau d'activité. Ainsi Michelin table sur un retrait de 3 à 5% de ses volumes de pneus sur l'année entière, mais il parie sur un résultat opérationnel en nette hausse cette année. De même le leader mondial, Bridgestone (Berlin: BGT.BE - actualité) , a relevé ses prévisions de bénéfice net pour 2012. Il espère désormais un profit net en hausse des deux-tiers, à 172 milliards de yens (1,74 milliard d'euros), contre une prévision antérieure de 168 milliards. Néanmoins il a abaissé son objectif de chiffre d'affaires en raison de la force persistante du yen, de l'impact de la crise financière européenne et du ralentissement de la croissance dans les pays émergents. Quant à Pirelli (Milan: PC.MI - actualité) , il a confirmé ses objectifs de rentabilité et s'attend toujours à un résultat opérationnel d'au moins 800 millions d'euros. Mais son objectif de chiffre d'affaires annuel a été abaissé de 6,45 milliards d'euros à 6,4 milliards.