La bourse ferme dans 1 h 19 min
  • CAC 40

    6 619,41
    -3,18 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,51
    -9,36 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    34 636,49
    -114,83 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,1758
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 753,60
    -3,10 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    40 346,49
    -400,02 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 204,28
    -21,26 (-1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,38
    -1,23 (-1,69 %)
     
  • DAX

    15 562,28
    -89,47 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 004,80
    -22,68 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 093,38
    -88,55 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    4 449,58
    -24,17 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3768
    -0,0028 (-0,21 %)
     

Mexique: pas de pass sanitaire pour les lieux publics

·2 min de lecture
Andrés Manuel López Obrador a pris ses fonctions de président du Mexique le 2 décembre 2018 à Mexico - RODRIGO ARANGUA, AFP
Andrés Manuel López Obrador a pris ses fonctions de président du Mexique le 2 décembre 2018 à Mexico - RODRIGO ARANGUA, AFP

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a exclu lundi le recours à un pass sanitaire pour accéder aux lieux publics malgré la pandémie de Covid-19.

L'exigence d'un tel certificat provoque depuis son instauration des protestations dans des pays européens.

"Dans le cas du Mexique, nous n'allons pas demander ce type de certificat, c'est très clair, mais nous allons en revanche nous assurer qu'il n'y a pas de contamination", a déclaré le président lors de son habituelle conférence matinale depuis Puerto Vallarta, dans l'ouest du Mexique.

Samedi, plus de 200.000 personnes ont manifesté dans une centaine de villes françaises contre le pass sanitaire, une mesure introduite par le gouvernement français pour limiter l'accès aux activités culturelles et sociales aux seules personnes vaccinées ou ayant récemment subi un test négatif au Covid-19.

Les restrictions sanitaires ont également suscité des protestations dimanche en Allemagne, où des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Berlin.

"La meilleure chose à faire est de se faire vacciner"

Le dirigeant de gauche a souligné que malgré la récente augmentation des infections, qui fait partie de la troisième vague de cas de Covid-19 que connaît le Mexique, le nombre de décès avait diminué grâce aux progrès de la vaccination.

"La meilleure chose à faire est de se faire vacciner", a déclaré Andrés Manuel López Obrador, ajoutant toutefois que les gouvernements des Etats mexicains ont le pouvoir d'établir leurs propres mesures de prévention.

Au Mexique, qui compte 126 millions d'habitants, quelque 47,4 millions de personnes ont été vaccinées, dont 25,7 millions ont déjà un schéma vaccinal complet (une ou deux doses, selon les vaccins).

Ce pays d'Amérique latine est le quatrième plus touché au monde par la pandémie de Covid-19, avec 2,85 millions de cas confirmés et 241.034 décès, selon les chiffres officiels.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles