La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 780,34
    -316,92 (-1,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 248,36
    +120,51 (+1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0270
    -0,0154 (-1,48 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 246,85
    -244,64 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    427,15
    -12,88 (-2,93 %)
     
  • S&P 500

    3 808,19
    -17,14 (-0,45 %)
     

Mexique : la Commission de régulation de l'énergie inflige une amende colossale à Iberdrola

Iberdrola mis à l'amende au Mexique. La Commission mexicaine de régulation de l'énergie a annoncé vendredi avoir infligé une amende de 9.145 millions de pesos (467 millions de dollars, 435 millions d'euros) à l'encontre de la firme espagnole Iberdrola pour avoir vendu illégalement de l'énergie électrique. Le régulateur mexicain de l'énergie a estimé qu'Iberdrola avait vendu de l'électricité à des tiers, contrairement à la loi qui l'oblige à réserver la production et la commercialisation de son électricité uniquement à ses clients liés par contrat, entre le 1er janvier 2019 et le 31 août 2020.

Cette amende intervient dans un contexte de fortes tensions dans le secteur de la production d'électricité que le gouvernement du président Andres Manuel Lopez Obrador tente de ramener au sein du secteur public. Depuis son arrivée au pouvoir en décembre 2018, le leader de gauche a dénoncé les actes de corruption présumés d'entreprises espagnoles telles que la compagnie pétrolière Repsol et Iberdrola, et a également exigé que le roi Felipe VI s'excuse pour la conquête, une demande ignorée par Madrid.

Les députés mexicains avaient rejeté en avril un projet de réforme constitutionnelle visant à renforcer le rôle de l'Etat dans la production de l'énergie électrique, une mesure phare du président de gauche mexicain publiquement critiquée par les Etats-Unis. Ce projet de révision constitutionnelle prévoyait de revenir sur la libéralisation du secteur de l'électricité de 2013, et de renforcer le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Face à une possible récession économique, certaines faillites sont nécessaires, selon Elon Musk
Billets de trains : la SNCF réaffirme que les prix ont baissé par rapport à 2019
Rachat de Twitter par Elon Musk : le gendarme boursier demande à son tour des explications
Des actionnaires de TotalEnergies ont-ils dérapé face à des manifestants pour le climat ?
Fonderie MBF : suite à sa liquidation, 200 anciens salariés saisissent les prud'hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles