La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 919,15
    -58,93 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,09
    -139,62 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0867
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 356,55
    -496,78 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,69
    -13,18 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    4 043,93
    -26,63 (-0,65 %)
     

Meurtre de Lola : un mineur arrêté pour apologie de crime

Un mineur vivant en Essonne, suspecté d'avoir envoyé une vidéo abjecte au grand frère de Lola, assassinée le 14 octobre dernier, a été déféré devant le juge des enfants pour des chefs d’apologie de crime et violence volontaire avec préméditation. (image d'illustration) - Credit:DENIS CHARLET / AFP

Un adolescent de 16 ans sera jugé en janvier pour avoir envoyé un montage vidéo abject au frère de la jeune fille assassinée, rapporte « Le Parisien ».

Une vidéo glaçante qui pourrait avoir de lourdes conséquences. Selon Le Parisien, un adolescent âgé de 16 ans, originaire de Grigny en Essonne, a été interpellé par les autorités après avoir envoyé, le 17 novembre sur TikTok, un montage vidéo abject au grand frère de la petite Lola, 12 ans, assassinée le 14 octobre dernier. Le mineur est convoqué en janvier pour des chefs d'apologie de crime et violence volontaire avec préméditation.

Dans sa vidéo, le suspect a fait se succéder des images de Lola ainsi que des photos de malles, en référence aux circonstances horribles du drame. L'envoi est accompagné d'une question, l'expéditeur demande au frère de Lola ce qu'il pense de ce montage.

À LIRE AUSSI : Meurtre de Lola : retour sur huit heures de barbarie

Le quotidien indique que la famille de Lola a immédiatement signalé la vidéo et l'affaire a été transmise au Pôle national de lutte contre la haine en ligne du tribunal judiciaire de Paris. La police a ensuite réussi à identifier l'auteur grâce à son adresse IP. Inconnu des services de police, mais « psychologiquement perturbé », il aurait avoué les faits qui lui sont reprochés tout en se montrant « indifférent » et « froid » lors de son audition. Selon Le Parisien, la famille de Lola devrait se porter partie civile lors du procès.

Lire la suite

VIDÉO - Delphine, mère de Lola: "Si nous voulons savoir et comprendre, il ne faut pas répondre à la violence par la violence"