La bourse ferme dans 59 min
  • CAC 40

    6 702,52
    +32,67 (+0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,10
    +7,27 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    35 600,94
    +143,63 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 779,30
    +8,80 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    56 643,70
    +3 179,90 (+5,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 532,10
    +51,30 (+3,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,44
    -0,52 (-0,63 %)
     
  • DAX

    15 521,20
    +5,37 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 214,51
    -3,02 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 167,50
    +38,41 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 537,74
    +18,11 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    +0,0016 (+0,11 %)
     

Metz / PSG, Messi absent, tant mieux !

·1 min de lecture

C’est l’édito sport de Virginie Phulpin. On joue ce soir la 7ème journée de Ligue 1. Parmi les affiches, le leader, le Paris St Germain, se déplace à Metz. Et ce sera sans Lionel Messi. L’Argentin est blessé. Et pour vous, l’absence de Messi est presque un soulagement.

Je vous rassure tout de suite, je ne me réjouis pas de sa blessure. Je ne suis pas encore tombée sur la tête. Personne ne peut être satisfait de voir un joueur touché physiquement. Mais c’est sur le terrain qu’on a envie de voir Lionel Messi à l’oeuvre, pas forcément au détour de chaque commentaire. Si je suis soulagée, c’est que j’ai une impression d’overdose de Messi et qu’une petite pause est la bienvenue. Depuis qu’il est arrivé au PSG, on en soupe matin midi et soir. Combien de maillots fait-il vendre, quel est exactement son salaire, comment il permet à la Ligue 1 de s’exporter à l’international, et à quel point il est l’argument ultime pour la stratégie de soft power du Qatar… Lionel Messi, c’est Martine à la plage, Martine au supermarché et Martine joue au foot, quand même, un peu. C’est trop. A force de disséquer, et de surinterpréter chacun de ses gestes, on en arrive à faire disparaître un peu de la magie qui sort de ses pieds, à la noyer dans un feuilleton insipide où le football n’est qu’un pâle figurant. Rien de nouveau, vous allez me dire, et vous aurez raison. Ca fait un moment que les stars du foot sont devenus des héros de télé-réalité au moins autant que des figures du ballon rond. Mais en ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles