La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 091,52
    -60,49 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    13 006,58
    -95,97 (-0,73 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0190
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 099,41
    -426,12 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    560,54
    -12,27 (-2,14 %)
     
  • S&P 500

    4 290,55
    -14,65 (-0,34 %)
     

Metabolic Explorer : amélioration en vue

Les affaires tournent au ralenti chez Metabolic Explorer. Au premier semestre, le groupe de chimie verte a fait état d’un chiffre d’affaires de 129 millions d’euros, contre 137 millions d’euros un an auparavant. Les facturations ont pâti de la guerre en Ukraine, mais également de la hausse des prix des matières premières. Surtout, la grippe aviaire et la crise porcine ont eu un impact direct sur les volumes de ventes des acides aminés. Les dirigeants visent une amélioration progressive au cours du second semestre. Le marché de la nutrition animale devrait bénéficier du retour progressif du nombre d’animaux dans les élevages avicoles, ainsi que de la normalisation en cours des prix des céréales par rapport au prix du soja, évolution qui favorise l’utilisation des acides aminés pour l’alimentation des animaux. Enfin, les ventes de PDO - l’ingrédient biosourcé notamment au service de la cosmétique - devraient également progresser, favorisées par l’accueil unanime des consommateurs friands de produits «verts». Avec le rachat en 2021 d'Ajinomoto, Metabolic Explorer a renforcé sa crédibilité. Malgré l'accident de parcours du titre lié à l'avertissement sur les résultats de juin dernier, il reste promis à un bel avenir. Dans cette attente, nous restons positionnés. Conservez [METEX] Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles