La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 315,58
    +8,22 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Meta ne veut pas que ses employés parlent d’avortement au travail

La maison-mère de Facebook refuse que ses employés parlent d’IVG sur le réseau interne. La décision interpelle, alors que les États-Unis vivent une grande polémique autour du retour de l’interdiction de l’avortement.

Les employés de Meta, la maison-mère de Facebook, ne peuvent pas parler de tout ce qu’ils veulent pendant leurs heures de travail. Alors que le droit à l’avortement pourrait être remis en cause aux États-Unis, les discussions autour de l’IVG sont interdites sur le réseau social interne de l’entreprise.

C’est ce qu’a appris The Verge, un média américain spécialisé dans la tech. Une des cadres de Meta aurait annoncé à des employés jeudi 19 mai qu’ils avaient interdiction de parler de l’avortement sur Workplace, le réseau interne. L’interdiction aurait été justifiée par le fait que les discussions autour de l’avortement représenteraient un « risque accru » que l’entreprise soit perçue comme ayant « une ambiance de travail hostile ».

avortement_meta
avortement_meta

Les discutions sur l’IVG ne sont pas autorisées par le règlement interne

Cette décision n’est pas nouvelle. Meta l’a mise en place en 2019, mais la règle n’avait jamais jusque là été évoquée dans la presse. Dans le détail, il est interdit aux employés « de discuter ou de débattre pour savoir si l’IVG est acceptable ou non,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles