La bourse ferme dans 2 h 25 min
  • CAC 40

    6 654,85
    -5,74 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 918,00
    -2,90 (-0,07 %)
     
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0532
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 799,80
    +1,80 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    16 006,06
    -122,34 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    396,60
    -5,43 (-1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,90
    +2,89 (+4,01 %)
     
  • DAX

    14 237,88
    -23,31 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 496,94
    +7,75 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    19 450,23
    +635,41 (+3,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2220
    +0,0015 (+0,13 %)
     

Meta se lance dans la vente d'objets virtuels dans le métavers

C'est une nouvelle étape pour Meta : l'entreprise fondée par Mark Zuckerberg va ouvrir la possibilité de vendre des objets virtuels aux utilisateurs de sa principale plateforme dans le métavers, Horizon Worlds. "Quelqu'un peut par exemple fabriquer et vendre des accessoires pour un 'monde' portant sur la mode ou proposer un accès payant à une autre partie d'un 'monde'", a expliqué le groupe californien. Le métavers, présenté par Meta et d'autres sociétés comme l'avenir d'internet, consiste en un ensemble d'univers parallèles, accessibles principalement via des plateformes en réalités augmentée et virtuelle.

Il existe déjà de façon minimaliste sous forme de jeux vidéo (Minecraft, Fortnite, Roblox) et de plateformes sociales (Horizon Worlds, VRChat), où des personnes se retrouvent non seulement pour jouer, mais aussi pour interagir et participer à des événements. Meta, dont les revenus dépendent de façon écrasante de la publicité ciblée à grande échelle, s'est donné comme mission de contribuer largement à l'émergence du métavers et prend ainsi position dans la prochaine bataille pour l'attention du public.

Le géant des réseaux sociaux cherche donc à attirer des créateurs de contenus susceptibles d'attirer à leur tour de nouveaux utilisateurs. Il avait déjà créé en octobre un fonds de 10 millions de dollars pour les créateurs sur Horizon, où plus de 10.000 "mondes" différents existent déjà, selon l'entreprise. "Nous lançons un test aujourd'hui avec une poignée de créateurs pour avoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Essence, logement... l'inflation aux Etats-Unis attendue à 9% en mai, les économistes tirent la sonnette d'alarme
Orange visé par une perquisition d'ampleur de l'Autorité de la concurrence
Casinos : Partouche se lance dans le métavers
Après avoir baissé pendant deux ans, le nombre de faillites d’entreprises repart à la hausse
Lufthansa : un milliardaire monte au capital de la compagnie aérienne et intrigue