La bourse ferme dans 5 h 4 min
  • CAC 40

    7 035,10
    -46,91 (-0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,14
    -28,49 (-0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 920,10
    -19,10 (-0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    21 140,77
    -480,49 (-2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    518,85
    -19,02 (-3,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,89
    -1,01 (-1,30 %)
     
  • DAX

    15 018,42
    -107,66 (-0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 717,53
    -67,34 (-0,87 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2316
    -0,0038 (-0,31 %)
     

Meta (Facebook): l'autorité antitrust américaine ouvre les hostilités contre Zuckerberg sur le rachat de Within

POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Les avocats de Meta seront entendus, jeudi, par la Federal Trade Commission (FTC) sur le rachat de Within. Un studio de réalité virtuelle concurrent, acquis l'an dernier pour 400 millions de dollars. La FTC a bloqué la vente.

L’autorité américaine de la concurrence durcit le ton face à Meta. Accusée de s’être montrée longtemps trop indulgente envers les géants de la tech, la Federal Trade Commission (FTC), présidée par la juriste Lina Khan, veut remettre à plat le monopole exercé par les Gafam. Une stratégie plus agressive, qui pourrait compromettre les ambitions de Mark Zuckerberg dans la réalité virtuelle.

Le jeudi 8 décembre, les représentants de Meta (ex-Facebook) seront entendus par le régulateur américain à Washington. Pendant deux semaines, les avocats du groupe devront justifier la "position dominante" du groupe dans le secteur du Metaverse. La FTC reproche notamment au géant américain d’avoir voulu éliminer un concurrent, le studio de réalité virtuelle, Within Unlimited Inc, en le rachetant l’an dernier pour un montant estimé à 400 millions de dollars.

Lire aussiMeta poursuit sa chute vertigineuse

"Big is bad"

D’un côté, Meta et son appétit de géant. De l’autre, Within, une start-up de 60 salariés, installée à Los Angeles, connue pour ses programmes de fitness en réalité virtuelle. Et pour son application, Supernatural, rendue célèbre pendant le confinement. Un match inéquitable? C’est, en tout cas, ce que reproche l’autorité américaine de la concurrence qui a mis son veto à l’opération au mois de juillet dernier et ouvert une enquête pour "acquisition illégale" contre Meta.

Le constat de l’autorité est sévère, mais argumenté. "Meta a déjà sa propre application de fitness", juge John Newman, le directeur chargé du Bureau de la concurrence à la Federal Trade Commission (FTC). Le groupe de Mark Zuckerberg possède, en effet, un jeu vidéo intitulé, Beat Saber, qui présente de nombreuses ressemblances avec celui développé par Within. "Meta a choisi d’acheter sa position sur le marché plutôt que de la gagner par ses propres mérites", charge l’autorité dans son réquisitoire publié le 27 juillet.

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi