Marchés français ouverture 8 h 38 min
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,24 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1748
    -0,0042 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 298,19
    +93,83 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,22
    -11,47 (-4,20 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

La messagerie médicale Lifen sort de l’hôpital

·1 min de lecture

Franck Le Ouay a l'habitude de voir grand. Sa première start-up, Criteo, a terminé cotée au Nasdaq, valorisée au-delà du milliard de dollars. Le 30 octobre 2013, jour de son introduction en Bourse, le visage de Franck et de ses deux associés s'était affiché en format XXXL sur l'une des tours de Times Square, à New York. Depuis son retour en France, il y a cinq ans, le serial entrepreneur multimillionnaire était resté discret. Il s'est pourtant lancé dans une nouvelle aventure ambitieuse en créant Lifen. Franck Le Ouay vise cette fois le secteur de la santé avec un système de messagerie sécurisée destiné aux données médicales. Réservée depuis son lancement aux échanges entre professionnels de santé, elle s'ouvre lundi aux particuliers. 80% des documents médicaux sont encore adressés par la Poste. Une grande partie d'entre eux pourront l'être par e-mail promet la plateforme Lifen.

"

J'avais besoin de remettre l'humain au cœur d'un projet et je savais que le secteur de la santé n'était pas encore digitalisé

"

Avec Criteo, Franck Le Ouay avait dopé la publicité sur Internet en offrant aux annonceurs, grâce à l'intelligence artificielle, de cibler au plus juste les envies des internautes en pistant leur navigation en ligne. Imaginé chez ses parents, dans les Yvelines, où Franck était retourné après quatre ans en Californie, Criteo avait contraint l'ingénieur à retraverser l'Atlantique. La jeune pousse Lifen, elle, pourra très bien s'épanouir en France, même si son ambition est d'e...


Lire la suite sur LeJDD