Marchés français ouverture 2 h 17 min

Merkel veut "rétablir la confiance dans le diesel"

1 / 2

Merkel veut "rétablir la confiance dans le diesel"

La chancelière allemande veut limiter "la perte de valeur des véhicules roulant au diesel afin de garder "une industrie forte".

Alors que la France a fait le choix d'abandonner progressivement le diesel, l'Allemagne souhaite encore ménager ce type de motorisation. La chancelière allemande a ainsi estimé ce lundi qu'il fallait rétablir la "confiance dans le diesel" afin d'éviter "les interdictions de circulation", excluant en creux de programmer la fin des moteurs à combustion.

"Nous avons besoin de retrouver confiance dans le diesel" pour limiter "la perte de valeur" des voitures concernées, a déclaré Angela Merkel, lors d'un forum organisé par le quotidien populaire Bild avec ses lecteurs.

Certes, a-t-elle souligné après les scandales à répétition touchant l'industrie automobile allemande, les constructeurs "ont commis de grosses fautes, dont certaines relèvent du droit pénal" et d'autres "de l'exploitation de failles" dans les tests anti-pollution.

"Garder une industrie forte"

Mais "nous voulons garder une industrie forte" et il faut donc "trouver un mélange raisonnable" dans les mesures imposées à ce secteur stratégique pour le pays, qui emploie plus de 800.000 personnes, a estimé la favorite des sondages pour les élections visant au renouvellement du Bundestag.

"Nous faisons en sorte qu'il n'y ait pas d'interdictions de circulation" des voitures diesel dans certaines villes, a-t-elle répété, alors que le gouvernement avait organisé début août un sommet avec les constructeurs principalement destiné à éviter...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi