Marchés français ouverture 2 h 4 min

Merck KGaA: des prévisions 2018 plombées par les changes

(CercleFinance.com) - Patron du laboratoire pharmaceutique allemand Merck KGaA (London: 0O14.L - actualité) , Stefan Oschmann se félicite d'un 'bon exercice 2017' dans un environnement 'difficile'. Mais en raison principalement de la baisse du dollar, les prévisions formulées pour 2018 sont jugées décevantes par nombre d'analystes. Lanterne rouge du DAX 30, l'action perd plus de 2% à Francfort ce matin.

L'an dernier, les facturations du groupe de Darmstadt ont augmenté en données publiées de 2% à 15,3 milliards d'euros (rappel de l'objectif : au bas de la fourchette allant de 15,3 à 15,7 milliards), ce qui est attribué principalement 'à la solide performance organique des branches Santé et Sciences de la vie'. Dans le détail, la croissance organique du CA (Francfort: A0JC59 - actualité) atteint 3,8%, taux qui a été réduit de 1,5 point de pourcentage par l'effet de changes, le groupe étant très exposé à la 'zone dollar', et de 0,3 point par l'effet de périmètre.

L'EBITDA ajusté a plié de 1,7% à 4,4 milliards, ce qui est attribué à l'effet de changes et à 'l'ajustement de la branche Liquid Crystals'. L'objectif étant le bas de la fourchette allant de 4,4 à 4,6 milliards.

Enfin, le bénéfice net décolle de presque 60% à 2,6 milliards, un niveau record qui tient en bonne partie (à hauteur de 906 millions) aux conséquences comptables de la réforme fiscale américaine. En données ajustées, le bénéfice par action Merck KGaA se tasse de 0,8% à 6,16 euros. Il sera néanmoins proposé de relever le dividende de 1,20 à 1,25 euro lors de la prochaine AG.

Enfin, la direction du groupe se veut conservatrice : en 2018, le CA est attendu 'en croissance organique modérée'. Hors changes, l'EBITDA ajusté s'annonce 'en légère baisse', l'impact négatif des changes induit notamment par la baisse du dollar étant évalué entre- 4% et - 6%.




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.