La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 047,14
    -153,53 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 895,67
    -156,67 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    +0,0056 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 258,10
    -1 241,62 (-2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 220,01
    -78,95 (-6,08 %)
     
  • S&P 500

    4 162,58
    -22,89 (-0,55 %)
     

MerciApp: le correcteur en ligne professionnel gratuit

·1 min de lecture

MerciApp permet à des millions de francophones de bénéficier d’une technologie unique de correction et d’aide à la rédaction sûre et simple d’utilisation. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 5 millions

Pourquoi lancer un nouveau correcteur orthographique en 2020? Pour Arthur Ollier (29 ans), ce projet est venu d’un constat et d’une rencontre. Ce serial-entrepreneur, qui a vendu il y a un an sa précédente entreprise Datananas (logiciels d’envoi d’emails de prospection pour les commerciaux), avait pu observer que les utilisateurs avaient un problème: “Leurs courriels contenaient régulièrement des fautes, ce qui est mauvais pour leur crédibilité, et les correcteurs automatiques, trop frustes, ne les repéraient pas. Un récent sondage montre que 78% des cadres ne sont pas sûrs d’écrire toujours correctement!” Il s’est donc associé avec Roger Rainero (67 ans), ingénieur informatique et Wanda Rzewuski (47 ans), linguiste, qui ont développé un très efficace algorithme de correction d’orthographe, syntaxe, grammaire, règles typographiques et sémantiques, ProLexis, commercialisé auprès de professionnels de l’écrit (groupes de presse, éditeurs, imprimeurs, graphistes, universitaires…). MerciApp, qui a un contrat de licence de cette technologie, entend démocratiser l’outil via une extension vendue par abonnement 8 euros par mois intégrable dans les navigateurs (Chrome), les messageries mail, Facebook, LinkedIn, etc. Démarrage sur les chapeaux de roues avec une croissance de 13% par semaine du chiffre d’affaires et déjà 10.000 utilisateurs actifs -particuliers et entreprises- en cinq mois. En janvier, la start-up de Courbevoie (9 salariés) a levé 850.000 euros. La prochaine levée doit lui permettre de développer sa force de frappe marketing et commerciale.

Contact: arthur.ollier@merci-app.com

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi