La bourse ferme dans 1 h 29 min
  • CAC 40

    6 688,44
    +18,59 (+0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 166,32
    -0,51 (-0,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 555,02
    +97,71 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 780,40
    +9,90 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    56 700,90
    +2 518,34 (+4,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 529,77
    +48,97 (+3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,14
    -0,82 (-0,99 %)
     
  • DAX

    15 486,09
    -29,74 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 210,72
    -6,81 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    15 121,48
    -7,61 (-0,05 %)
     
  • S&P 500

    4 528,32
    +8,69 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3779
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Merci le confinement ! La masturbation féminine est de plus en plus plébiscitée depuis la crise sanitaire, selon une étude

·1 min de lecture

Si les Françaises figuraient parmi les Européennes les moins satisfaites de leur vie sexuelle dans un récent sondage de l'Ifop, une nouvelle étude réalisée pour le compte de The Poken Compagny, dans le cadre de l'Observatoire européen de la sexualité féminine, suggère que la masturbation féminine est de plus en plus pratiquée en France.

Les Françaises sont donc plus nombreuses à avoir succombé aux joies de l'onanisme en 2021 qu'en 2017 (56% cette année contre 41% il y a 4 ans). Une pratique qui se veut également de moins en moins tabou puisque 78% des interrogées ont reconnu s'être masturbées au moins une fois au cours de l'année écoulée, contre seulement 19% en 1970.

Merci la crise sanitaire ?

Il semblerait là encore que ces augmentations soient intimement liées à la crise sanitaire, qui a valu à de nombreuses personnes de se restreindre au plaisir en solitaire. Mais comme le précise les auteurs de ce sondage, cela pourrait aussi être "le produit d'une tendance plus structurelle" : "Il est difficile de savoir si cette augmentation du nombre de pratiquantes régulières est uniquement le fruit du contexte sanitaire ou le produit d'une tendance plus structurelle, marquée par une autonomie croissante du plaisir féminin et un recours de plus en plus large et décomplexé à la pornographie et aux sextoys."

Il faut en effet noter qu'au-delà de la masturbation, les Françaises sont aussi de plus en plus nombreuses à visionner des vidéos pornographiques (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Vacances de la Toussaint : où partir pour prendre un dernier bain de soleil avant l'hiver ?
100€ ? 10.000€ ? Mais combien peut gagner un influenceur sur TikTok ? Voici la réponse, selon une étude
Voici la chose la plus sale qui se trouve dans notre intérieur selon la Science... Et ce n'est pas ce que vous pensez !
Quelle est cette tendance déco qui va faire sensation dans notre intérieur ?
Après le "drunk texting", gare au "drunk instagramming", cette pratique qui pourrait vite vous mettre dans le pétrin !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles