La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 076,29
    -221,44 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    13 487,43
    -51,86 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 011,33
    -120,01 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1247
    -0,0058 (-0,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 289,90
    +46,29 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    32 962,03
    -170,40 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    850,45
    -5,36 (-0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 336,39
    -20,06 (-0,46 %)
     

La Mercedes EQS à l’épreuve de l’autoroute, mieux que la Tesla Model S

·2 min de lecture

ESSAI – Après un premier essai en Suisse, nous avons voulu confronter la Mercedes EQS à notre base d’essais habituelle. Les consommations sont moins miraculeuses qu’espéré, mais cette limousine est tout de même la meilleure voiture électrique pour voyager.

Nous l’avons constaté quasiment à chacun des essais d’un modèle électrique à l’étoile: Mercedes-Benz fait partie du trio de tête des constructeurs qui maîtrisent le mieux cette technologie. Voilà pourquoi nous étions impatients d’essayer l’EQS, vaisseau amiral de la marque. , cet été, a satisfait notre curiosité, en même temps qu’il a confirmé le soin apporté à la conception de ce modèle. Mais il nous restait à mesurer plus précisément ses consommations, autonomie et vitesse de charge, en particulier sur autoroute. En effet, l’EQS est un des modèles électriques qui, sur le papier, semble parmi les mieux armés pour les longs voyages.

Techniquement en effet, Mercedes-Benz n’a pas lésiné: l’EQS est tout simplement le modèle qui dispose de la plus grosse batterie sur le marché européen, avec une capacité utile de 107,8 kWh (on peut estimer la capacité totale aux environs de 115 kWh). En conséquence, l’autonomie atteint des records, avec une valeur annoncée sur le cycle normalisé WLTP de 726 km pour la version EQS 450+, qui nous a servi à ces nouveaux essais. Evidemment, il est inutile d’espérer atteindre cette valeur dans la vraie vie. Mais les moyennes flatteuses constatées en Suisse cet été laissent espérer de belles performances.

Plus de 400 kilomètres sur autoroute, une performance rare

Les ingénieurs de Mercedes-Benz sont passés maîtres dans l’art de la gestion de l’énergie. La moindre descente, même en faux-plat en témoigne: l’EQS glisse sur son élan sans perdre de vitesse, et cela se traduit instantanément sur la consommation moyenne, qui baisse à vue d’œil! Voilà pourquoi cette limousine affichait des valeurs si flatteuses en Suisse, où elle a su profiter du relief pour tirer son épingle du jeu. Sur le terrain bien plus plat de la région parisienne, le résultat apparaît moins miraculeux. En ville et sur route, nous avons ainsi relevé une moyenne de 22,8 kWh/100 km. Certes, les températures étaient basses lors de notre essai, mais nous avons pris soin d’effectuer[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Mercedes-Benz: l'EQS va plus loin qu'une Tesla, mais moins viteBMW iX: le SUV électrique du futur pas beau, mais intelligentMercedes-Benz EQA 250: la nouvelle star électriqueAutonomie, charge rapide... Que valent les voitures électriques sur autoroute ?Tesla Model S Grande Autonomie : un nouveau moteur pour résister à la Porsche Taycan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles