Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 807,26
    -899,26 (-1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 406,22
    -11,65 (-0,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Mercedes E 63 AMG : de quel budget d'entretien avez-vous besoin ?

Mercedes

Mercedes E 63 AMG : présentation du modèle

  • Commercialisation : de 2009 à 2016

  • Tarif : à partir de 22 900 €

Longtemps, Mercedes s’est davantage illustré par le sérieux de ses productions que par leur aspect ludique. Mais il y a eu quelques exceptions notoires restées dans les esprits, comme la fameuse 6,9 l à suspension pneumatique, puis la grosse E 500 construite en collaboration avec Porsche.

Désormais, presque chaque modèle bénéficie de l’expertise du spécialiste AMG, l’officine sportive officielle de Mercedes. Cela concerne bien entendu la sage Classe E, devenue l’une des références de la catégorie « grandes routières », et ce, depuis son apparition au tout début des années 90.

PUBLICITÉ

Modèle après modèle, le style va se faire plus fluide et dynamique jusqu’à la 4e génération qui nous intéresse ici, commercialisée d’abord en berline, en juin 2009. Si elle reprend les optiques séparées de la mouture précédente, celles-ci ne sont plus ovales mais de forme plus anguleuse.

Idem à l’arrière, qui gagne de grands feux horizontaux, tandis que les flancs adoptent une nervure qui dynamise la ligne avec, en plus, un pli marqué qui souligne joliment le passage de roue arrière, un peu comme sur la CLS.

Le dérivé AMG rajoute une bonne louche d’aspects cosmétiques, en profitant de jantes alliage de 19 pouces, de boucliers et jupes spécifiques, d’ailes bombées et de quatre généreuses sorties d’échappement.

Ce n’est pas que pour faire joli, puisqu’il s’agit de justifier la présence au lancement du fameux V8 6.2 atmosphérique de 525 ch, hélas remplacé à partir de juillet 2011 par un 5.5 biturbo de 557 ch plus compact, qui respecte davantage les normes antipollution de l’époque.

Voilà qui serait déjà de nature à combler les plus exigeants, mais pas les sorciers d’AMG qui, à...Lire la suite sur Sport Auto