La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 943,23
    -79,31 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Mercedes double Tesla sur la conduite semi-autonome

SP

Le constructeur allemand obtient avant l'américain l'autorisation de commercialiser en Europe des modèles équipés d'une aide au pilotage de niveau 3. Une victoire partagée avec le français Valeo.

Depuis le 17 mai, Mercedes-Benz propose à ses clients une exclusivité mondiale. Contre un supplément de 5.000 à 7.430 euros sur le prix déjà conséquent de ses deux limousines Classe S et EQS (de 103.850 à 235.700 euros, hors options), leur conducteur gagne l'étonnante capacité de suivre le flot de la circulation . "Le système Drive Pilot offre à nos clients le plus grand des luxes: un peu de temps libre" , se félicite Markus Schäfer, chargé du développement chez Mercedes-Benz.

Aucune autre automobile n'autorise son conducteur à consulter son courrier ou faire ses achats en ligne sur l'écran tactile embarqué sans craindre de percuter un obstacle. Un privilège appréciable que même la plus avancée des Tesla ne peut égaler. Forcément, puisqu'elle intime l'ordre à son conducteur d'avoir les mains sur le volant s'il le lâche durant quelques secondes. En effet, pour fameux qu'il soit, son système Autopilot s'en tient à une autonomie de niveau 2, quand le Drive Pilot de Mercedes-Benz est le premier système de conduite semi-autonome de niveau 3 homologué en Europe. Le cinquième et dernier niveau représentant la délégation ultime.

Une limite à 60 km/h

Jusque dans le choix du nom de son système, Mercedes se garde bien de suggérer que . Conformément aux recommandations du Comité national pilote d'éthique du numérique, le constructeur parle uniquement de "conduite automatisée conditionnelle". Pour preuve, le Drive Pilot n'accepte d'assumer la responsabilité d'une conduite prudente qu'à moins de 60 km/h, exclusivement sur les 13.191 kilomètres du réseau autoroutier allemand. Donc, en cas d'embouteillage. Partout ailleurs, les assistances retombent au niveau 2, c'est-à-dire "mains sur le volant et regard sur la route".

Voilà qui ramène les deux prestigieuses Mercedes "à égalité avec des automobiles financièrement aussi abordables que la Renault Clio", fait valoir un représentant du constructeur français. Parvenus au même degré de perfectionnement, ses compatriotes Peugeot et Citro[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles