La bourse ferme dans 4 h 47 min
  • CAC 40

    6 736,28
    +2,59 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 197,77
    +8,96 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 800,40
    +4,10 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    53 845,49
    +1 018,50 (+1,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,42
    +0,66 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 602,99
    +60,01 (+0,39 %)
     
  • FTSE 100

    7 246,34
    +41,79 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,3766
    +0,0007 (+0,05 %)
     

Mercedes Classe G : un livre pour tout savoir sur le 4x4 mythique

·2 min de lecture

Le Classe G est une icône du luxe, et pas seulement automobile. Alors que cette brute prépare sa conversion à l’électrique, un guide sort à l’attention de l’admirateur soucieux de s’y retrouver dans les mille évolutions intervenues en trente ans de carrière.

Jusqu’à sa refonte en tout début d’année 2018, le Geländewagen (ou voiture tout-terrain, en allemand) était le modèle le plus ancien du catalogue Mercedes-Benz. Et de loin, puisque cet engin apparu en 1979 n’a véritablement changé de ramage que vingt-neuf ans plus tard.

Cette étonnante longévité n’empêche pas le Classe G de compter parmi les Mercedes les plus coûteuses et les plus admirées dans le monde. A la fois accessoire de mode pour gens fortunés et référence adulée pour les aventuriers qui aiment crapahuter loin des sentiers battus, ce 4x4 devenu symbole de luxe méritait bien qu’on lui consacre un livre entier.

Avec la Wrangler, la Mini et la 911, la Classe G est de ces voitures qui transcendent le nom de leur fabricant

Pour qui l'ignoreraient encore, la Mercedes Classe G constitue la monture de choix chez les puissants de ce monde, aussi bien pour le potentat russe que pour la mère de famille new-yorkaise en goguette à Aspen. Comment une Mercedes née industrieuse au point de sembler rustique s'est-elle frayée un chemin depuis les bourbiers infâmes jusqu'au perron de marbre blanc des plus belles demeures à Hollywood ? Progressivement, bien sûr, à mesure que sa clientèle se faisait de moins en moins "farmer" et de plus en plus "gentleman".

Au gré des multiples cures d'anabolisants, le 4x4 de Mercedes-Benz a vu passer sa puissance de 72 à 630 chevaux. Toutes proportions gardées, c'est comme si la frêle Fiat Panda 4x4 née avec 48 chevaux en 1983 tutoyait aujourd'hui les 500 chevaux, une puissance qui la ferait grimper aux arbres en même temps qu’elle l’éventrerait. Mais comme, dans le même temps, l’habitacle du Classe G gagnait en raffinement dans des proportions égales, la bête de labeur s’est transformée en animal de concours d’élégance.

Autrefois dépouillé, la Mercedes Classe G symbolise aujourd'hui le luxe sur tous les continents

Née pour servir les agriculteurs, la version civile du Mercedes-Benz G a profité, sinon participé à l'émergence du phénomène de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

40 ans de Mercedes-Benz Classe G : le 4x4 inaltérableMercedes Classe G : première refonte en 39 ansEssai Wrangler 4xe : quand Jeep fait contre mauvaise fortune bon cœurLe CO2 ? Connais pas. La Jeep Wrangler renoue avec le V8Land Rover Defender 90 hard-top: sans batterie et sans malus!

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles