La bourse ferme dans 1 h 14 min
  • CAC 40

    4 543,29
    -187,37 (-3,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 947,53
    -123,07 (-4,01 %)
     
  • Dow Jones

    26 676,10
    -787,09 (-2,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1745
    -0,0044 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 873,50
    -38,40 (-2,01 %)
     
  • BTC-EUR

    11 183,70
    -452,79 (-3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,10
    -12,59 (-4,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    37,55
    -2,02 (-5,10 %)
     
  • DAX

    11 529,34
    -534,23 (-4,43 %)
     
  • FTSE 100

    5 542,84
    -186,15 (-3,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 105,91
    -325,44 (-2,85 %)
     
  • S&P 500

    3 295,92
    -94,76 (-2,79 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,3002
    -0,0039 (-0,30 %)
     

La Mercedes-Benz EQXX promet une autonomie de près 1 200 km, mais elle ne sera pas à vendre

Marc Zaffagni, Journaliste
·1 min de lecture

A l’occasion de son assemblée annuelle des actionnaires qui s’est tenue cette semaine, Mercedes-Benz a fait part d’un ambitieux projet de recherche et développement en matière de voiture électrique. Il s’agit d’un concept-car baptisé EQXX dont l’objectif est d’offrir des innovations de pointe dans le domaine de l’efficacité énergétique en visant une autonomie record de 1 200 km sur une seule charge.

L’EQXX n’existe pas encore, mais la firme allemande explique qu’elle a assemblé une équipe pluridisciplinaire, avec des ingénieurs issus de la branche compétition et F1 en particulier.

Une précision importante, ce concept-car ne préfigure pas d’une Mercedes électrique de série. Il s’agit d’un laboratoire qui fera émerger des innovations qui prendront place dans de futurs modèles. Pour le moment, aucune information technique précise ni date pour la présentation de la Mercedes-Benz EQXX n’ont été livrées. On peut supposer que pour atteindre cet objectif de 1 200 km d’autonomie, le travail ne consistera pas seulement à créer une batterie plus puissante, mais d’optimiser toutes les technologies périphériques. Les systèmes de récupération d’énergie issue de la Formule 1 pourraient aussi jouer un rôle clé dans ce projet.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura