La bourse ferme dans 1 h 6 min
  • CAC 40

    6 669,23
    -27,73 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 931,69
    -24,84 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    33 818,94
    -128,16 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 784,20
    +2,90 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    16 206,54
    -188,46 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,80
    -1,01 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,30
    -0,63 (-0,82 %)
     
  • DAX

    14 327,71
    -119,90 (-0,83 %)
     
  • FTSE 100

    7 545,50
    -22,04 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 102,04
    -137,90 (-1,23 %)
     
  • S&P 500

    3 967,77
    -31,07 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2173
    -0,0021 (-0,18 %)
     

Mercedes-Benz EQB : le SUV électrique sept places à l'essai

Challenges - N. Meunier

ESSAI AUTO DU WEEK-END – Peu de modèles électriques sont capables d’accueillir sept occupants. Si on rajoute dans l’équation le critère d’un gabarit compact, le Mercedes EQB devient seul au monde. Ce modèle distille un bel agrément de conduite, mais il consomme un peu trop en version quatre roues motrices.

Avec les EQE et EQS, Mercedes-Benz a prouvé qu’il était capable de lancer des voitures électriques qui ne doivent rien à un quelconque modèle thermique. Mais pour élargir sa gamme au plus vite, le constructeur à l’étoile n’hésite pas à convertir ses modèles essence, en leur greffant une batterie. Ainsi est né l’EQB, cousin électrique du SUV GLB, proposé en essence et en diesel. D’un gabarit équivalent à celui d’un Peugeot 5008 (il est long de 4,69 m), ce modèle a le bon goût de garder ses sept places malgré l’implantation de la batterie sous le plancher… Ce qu’il est absolument le seul à réussir dans la catégorie. C’est simple : à moins de choisir un dérivé d’utilitaire tel que le Peugeot e-Traveller ou un Tesla Model X, bien plus cher et imposant, il n’y a pas d’alternative sur le marché. Pour l’instant en effet, la version sept places du Tesla Model Y n’est pas encore disponible en Europe…

Le GLB étant la version familiale du GLA, il était logique que leurs versions respectives soient techniquement proches. L’EQB reprend donc les motorisations de l’EQA, déjà essayé dans nos colonnes. La batterie annonce une capacité utile de 66,5 kWh (nous avons mesuré une capacité totale de 69,8 kWh avec notre partenaire technique Moba) et deux versions sont proposées. L’EQB 250, traction, avec un moteur avant de 190 ch, et l’EQB 350 4MATIC, essayé ici, doté d’une transmission intégrale à deux moteurs, un sur chaque essieu, pour une puissance totale de 292 ch.

Un vrai modèle familial électrique

L’EQA nous avait déçus au chapitre de la vie à bord, par la faute d’un plancher rehaussé pour loger la batterie, imposant une position inconfortable aux places arrière. On craignait fort qu’il en soit de même dans l’EQB, mais ce n’est pas le cas. Ici, les ingénieurs ont mis à profit la hauteur supérieure (1,70 m contre 1,62 m sur l’EQA) pour rehausser l’assise de la banquette arrière. La garde au toit demeure correcte et les passagers de deuxième rangée profitent enfin d’une posture agréab[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi