La bourse ferme dans 3 h 27 min
  • CAC 40

    5 805,33
    -25,32 (-0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 689,64
    -15,21 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    30 924,14
    -345,96 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    -0,0036 (-0,30 %)
     
  • Gold future

    1 694,50
    -6,20 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    40 009,64
    -1 657,49 (-3,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    953,79
    -33,42 (-3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,29
    +1,46 (+2,29 %)
     
  • DAX

    13 971,02
    -85,32 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    6 670,40
    +19,52 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 723,47
    -274,33 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    3 768,47
    -51,25 (-1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3831
    -0,0063 (-0,46 %)
     

Mercato : Qatar, Messi... Le FC Barcelone déclare la guerre au PSG !

Arthur Montagne
·1 min de lecture

En fin de contrat avec le FC Barcelone en juin prochain, Lionel Messi n'a toujours pas prolongé et se retrouve libre de négocier avec le club de son choix. Et le PSG ne cache plus sa volonté de recruter la star argentine. Une situation qui agace passablement Joan Laporta, favori des prochaines élections à la présidence du Barça.

La situation de Lionel Messi au FC Barcelone est au cœur de toutes les attentions. Et pour cause, le contrat de La Pulga s'achève en juin prochain ce qui permet à l'Argentin de négocier avec le club de son choix dans l'optique de s'y engager libre pour la saison prochaine. Et le report des élections présidentielles au Barça complique encore ce dossier. Initialement prévu le 24 janvier, le scrutin a été décalé au 7 mars. Une situation qui permet à d'autres clubs de s'immiscer dans la brèche pour réussir un coup incroyable en attirant l'un des meilleurs joueurs de l'histoire sans débourser la moindre indemnité de transfert. Et bien évidemment, le PSG est dans le coup. Leonardo l'a lui-même confirmé dans les colonnes de France Football. « Les grands joueurs comme Messi seront toujours mis sur la liste du PSG. Mais ce n'est bien sûr pas le moment d'en parler, ni d'y rêver. (...) Mais on est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près. En fait, non, on n'est pas encore assis, mais notre chaise est juste réservée au cas où... », confiait le directeur sportif du PSG. Une sortie qui n'est pas du tout du goût de Joan Laporta.

Laporta fracasse…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com