La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 608,50
    +601,21 (+1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Mercato - PSG : Leonardo reprend espoir pour Moïse Kean !

La rédaction
·1 min de lecture

Encore buteur contre Dijon samedi (4-0), Moïse Kean continue de donner l'envie au PSG de tout faire pour le conserver une saison supplémentaire. Mais alors que l'international italien est prêté sans option d'achat, Leonardo va devoir négocier avec Everton. Mais avec la crise, le prix de Kean pourrait être revu à la baisse.

En quête d'un attaquant l'été dernier afin de compenser les départs d'Edinson Cavani et Eric Maxim Choupo-Moting, le PSG a obtenu le prêt de Moïse Kean dans les dernières heures du mercato. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'attaquant italien se montre convaincant. Déjà auteur de 15 buts en 29 rencontres toutes compétitions confondues, l'ancien joueur de la Juventus se montre très précieux au sein de l'effectif de Mauricio Pochettino, notamment grâce à sa polyvalence. Une situation qui pousser le PSG à réfléchir à l'idée de conserver Moïse Kean la saison prochaine. Seul problème, l'Italien est prêté sans option d'achat. « Aujourd'hui, connaître les valeurs des joueurs, ce n'est pas facile. Honnêtement, ce n'est pas facile de se faire une idée. Avant on savait à peu près parce qu'il y avait des précédents qui pouvaient nous donner une idée, là c'est plus difficile de savoir. Le choix était évident (...) Mais là c'est difficile de savoir. C'est quelque chose qu'on saura plus vers la fin lorsque l'on comprendra mieux la situation. Là c'était un choix, on ne pouvait pas faire autrement, c'était un prêt. Et aujourd'hui avoir (Moise) Kean à disposition pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com