La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 135,06
    +18,82 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,66
    +13,10 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,84 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 864,60
    -14,00 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 566,88
    +126,35 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,66
    +0,90 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,77
    -0,94 (-1,02 %)
     
  • DAX

    15 386,58
    +63,08 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,08
    +6,23 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,05 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Mercato: l’encombrant Greenwood pourrait être prêté à Besiktas

ICON Sport

La Turquie pour un nouveau départ? Selon le média anglais Inews, le Besiktas Istanbul souhaiterait obtenir le prêt de six mois à Manchester United pour Mason Greenwood (21 ans), poussé vers la sortie. La semaine dernière, le club anglais a publié un communiqué annonçant le choix commun de voir le joueur poursuivre sa carrière ailleurs. Le résultat d’une enquête interne lancée il y a six mois après l’abandon, en février, des charges pour viol et agression.

Manchester United a annoncé sa volonté de faire partir Greenwood

L’international anglais avait été arrêté en janvier 2022 après la diffusion sur les réseaux sociaux de plusieurs photos et vidéos montrant une jeune femme en sang, accusant le joueur de lui avoir infligé ces blessures. Il avait ensuite été visé par une plainte avant que la justice n’abandonne les poursuites près d’un an plus tard en raison du "retrait de témoins-clés et de nouveaux éléments".

Le club avait maintenu son joueur à l’écart du groupe professionnel, le temps de mener une enquête interne. Les menaces de contestation d’une partie des habitués d’Old Trafford ont convaincu les Red Devils d’exfiltrer son joueur, sous contrat jusqu’en 2025.

"Sur la base des éléments de preuve dont nous disposons, nous avons conclu que les documents publiés en ligne ne fournissaient pas une image complète et que Mason n'avait pas commis les infractions pour lesquelles il était initialement accusé, avait expliqué le club. Cela dit, comme Mason le reconnaît publiquement aujourd’hui, il a commis des erreurs dont il assume la responsabilité. Toutes les personnes impliquées, y compris Mason, reconnaissent les difficultés qu'il aura à reprendre sa carrière à Manchester United. Il a donc été mutuellement convenu qu'il serait plus approprié qu'il le fasse loin d'Old Trafford, et nous allons maintenant travailler avec Mason pour atteindre ce résultat."

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

Cela pourrait donc passer par un départ au Besiktas, courtisan de longue date et l’un des rares à ne pas avoir été dissuadé par la situation du joueur. Les dirigeants devraient prochainement entamer les discussions avec Manchester et le joueur pour un prêt de six mois dans un premier temps, avant d’envisager une éventuelle extension en fonction de l’accueil du public.

Article original publié sur RMC Sport