La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 292,63
    -149,52 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Des melons bien plus chers que l'année dernière en ce début de saison

2,60 euros pour le melon français en promotion, contre 5 euros pour celui venu d'Espagne. Ce samedi 11 juin en milieu d'après-midi, voici les prix des melons que l'on pouvait trouver sur un site de drive. Des prix qui peuvent monter bien plus, jusqu'à 10 euros le melon, en raison d'une récolte particulièrement mauvaise en avril en Espagne, explique BFMTV ce samedi 11 juin. Les producteurs auraient récolté moins de fruits que les années précédentes. Résultat, les prix sont élevés, en partie en raison de l'inflation qui augmente les coûts de production, mais pas seulement.

En avril, l'Espagne a en effet essuyé des conditions météorologiques peu favorables à la production de ce fruit, avec des pluies abondantes, et des abeilles qui n'ont pas pu polliniser les fleurs du melon, explique Jérôme Jausseran, le président d'un groupement de producteurs de l'Hérault, à nos confrères de BFMTV. Au mois de mai, avec le beau temps, les Français ont eu envie de terrasses et de melons. La demande a explosé, et l'offre n'était tout simplement pas suffisante.

En conséquence, les prix ont flambé. De 1,80 euro le kilo, le prix du producteur au distributeur dépasse désormais les 3 euros - soit 5 euros pour le consommateur final. Mais bonne nouvelle, les prix devraient redescendre. Dans nos étals arriveront bientôt la production de mai/début juin, qui a été bien meilleure.

Les melons sont des fruits particulièrement sensibles aux changements de météo. En juin et juillet 2019, les fortes chaleurs avaient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon : Cette trottinette électrique Xiaomi baisse encore de prix
Cette arnaque au faux service client d'Amazon pourrait arriver en France
Victimes du protectionnisme alimentaire, ces produits voient leur prix augmenter en France
Samsung Galaxy S21 5G : 28% de remise à saisir sur ce smartphone chez Amazon
AirPods Pro : Voici l'offre immanquable à saisir ce week-end chez Amazon (-24%)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles