La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    52 024,47
    +400,21 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

Meghan Markle dans de sales draps : Buckingham lance une enquête sur le harcèlement présumé de son staff

·1 min de lecture

Enceinte de son deuxième enfant, le bonheur de Meghan Markle a été interrompu. Elle fait l'objet de graves accusations de harcèlement moral, proférées par trois anciens collaborateurs. "Préoccupé par ces allégations", le palais de Buckingham ne laisse plus rien passer. Ce mercredi 3 mars, la correspondante royale du tabloïd The Daily Mail Rebecca English a annoncé qu'une enquête est d'ores et déjà ouverte à l'encontre de la duchesse de Sussex. Les conséquences promettent d'être lourdes puisque le palais ne tolère aucunement l'intimidation ou le harcèlement moral en son sein et applique une politique de dignité au travail stricte depuis plusieurs années. Le palais invite les anciens comme les actuels employés à se prononcer.

L'ancien personnel de Meghan Markle, prêt à témoigner une première fois contre elle lors de son procès l'opposant à la maison-mère du Mail on Sunday, a pris la parole dans les colonnes du journal The Times. D'après un plaignant, la future mère "semblait toujours avoir quelqu'un dans sa ligne de mire" et se serait montrée "cruelle" avec ses collaborateurs. Des récits sur lesquels s'appuie Jason Knauf, ancien conseiller en communication de l'épouse du prince Harry qui a déposé une plainte à son encontre pour intimidation et harcèlement. Et ce n'est pas la première fois que le comportement jugé ingérable de la mise en cause est pointé du doigt. Mais si certains peuvent plaider en sa faveur, Kate Middleton aurait elle-même été "horrifiée" par l'attitude de l'ex-comédienne (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Personne n'aurait misé un kopeck sur moi" : Michel Drucker de retour après son triple pontage coronarien
"Elle l'a laissé se faire hara-kiri" : quand Anne Hidalgo gère le couac du reconfinement à Paris
VIDÉO - "Vous êtes sûr de ça ?" : Patrick Cohen interpelle Christian Estrosi
Phil Collins : son ex-épouse continue son grand ménage qui lui rapporte gros
VIDÉO - "Les écoutes seront condamnées" : la prédiction de Gilles-William Goldnadel dans l'affaire Sarkozy