La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 657,63
    +489,54 (+1,43 %)
     
  • Nasdaq

    13 657,90
    +115,78 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1151
    -0,0094 (-0,84 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 793,75
    -1 679,61 (-4,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    837,54
    +18,03 (+2,20 %)
     
  • S&P 500

    4 404,72
    +54,79 (+1,26 %)
     

Meghan Markle remporte son procès contre la presse

·1 min de lecture

Meghan Markle a gagné son procès, jeudi 2 décembre, contre le « Mail on Sunday », suite à la publication d’une lettre qu’elle avait adressée à son père en 2018.

Le verdict est tombé. Meghan Markle a obtenu, jeudi 2 décembre, gain de cause contre le « Mail on Sunday ». Le tabloïd britannique a été condamné par la justice anglaise à une amende de 650 000 dollars pour la publication en 2018 d’une lettre que la duchesse de Sussex avait écrite à son père. « C’est une victoire non seulement pour moi, mais pour tous ceux qui ont déjà eu peur de défendre ce qui est juste », s’est félicitée Meghan Markle dans « The Sun ». Un soulagement pour l’ex-actrice américaine de 40 ans qui, avec son époux le prince Harry, décrie régulièrement les méthodes « d’une presse à sensation cruelle et mensongère ». C’était notamment l’une des raisons principales de la mise en retrait du couple de la famille royale et de son exil en Californie où ils vivent désormais avec leurs deux enfants, Archie et Lilibeth.

Lire aussi >> Mariage royal : Meghan et Harry, les rebelles adorés et détestés

« Pour tous ceux qui ont déjà eu peur de défendre ce qui est juste » 

L’affaire remonte au mois d’août 2018, trois mois après le mariage de Meghan Markle et du prince Harry. Dans cette lettre manuscrite publiée dans le « Mail on Sunday », la duchesse de Sussex demandait à son père Thomas Markle, âgé de 77 ans, avec qui elle était alors en très mauvais termes, de cesser de s’épancher et de mentir dans les médias sur leur relation. Meghan Markle avait donc porté plainte pour « violation de la vie...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles