La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 185,97
    +273,53 (+0,81 %)
     
  • Nasdaq

    13 117,68
    -10,37 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0173
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 443,34
    -564,61 (-2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    567,26
    -4,66 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 310,65
    +13,51 (+0,31 %)
     

Medina Sidonia, marin d'eau douce de l'invincible Armada

·1 min de lecture

Au printemps 1588, les Espagnols réunissent dans le port de Lisbonne la plus grande concentration de bateaux jamais rassemblée par la chrétienté : cent-trente navires et près de trente mille hommes. Tout est pr​êt... sauf l'homme qui est censé assurer le commandement de cette armada, le duc de Medina Sidonia ​! Dans ce nouvel épisode du podcast Europe 1 Studio "Au cœur de l'Histoire", Clémentine Portier-Kaltenbach raconte l’histoire de ce véritable marin d’eau douce​.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsSpotifyDeezerAmazon musicDailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Ecriture et présentation : Clémentine Portier-Kaltenbach

Production : Timothée Magot

Réalisation : Xavier Jolly

Diffusion et édition : Eloïse Bertil

Graphisme : Sidonie Mangin

 

Bibliographie

- L’invincible Armada, Revue maritime, Service historique de la marine, 1896-1971

- La Grande encyclopédie du dérisoire ; Tome 3,  Bruno Léandri,  Fluide Glacial

- Grands Zhéros de l'histoire de France, Clémentine Portier-Kaltenbach, JC Lattès, 2010


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles