La bourse ferme dans 1 h 43 min
  • CAC 40

    6 253,90
    +43,35 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 005,76
    +29,35 (+0,74 %)
     
  • Dow Jones

    33 993,32
    -143,99 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,2032
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 784,30
    -8,80 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    45 563,87
    -843,63 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 276,30
    +33,25 (+2,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,45
    +0,10 (+0,16 %)
     
  • DAX

    15 269,10
    +73,13 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    6 912,93
    +17,64 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    13 921,67
    -28,55 (-0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 161,44
    -11,98 (-0,29 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3856
    -0,0076 (-0,55 %)
     

Medicago et GSK débutent l'essai de Phase 3 du vaccin candidat contre le COVID-19 avec adjuvant

·5 min de lecture

Jusqu'à 30 000 volontaires vont être recrutés dans le monde entier

Désignation accélérée (Fast Track) accordée par la FDA américaine

Lancement d'une étude de faisabilité d'un vaccin candidat pour lutter contre les variantes émergentes

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) sont ravis d'annoncer le lancement des essais cliniques de Phase 3 du vaccin candidat contre le COVID-19 d'origine végétale de Medicago en combinaison avec l'adjuvant pandémique de GSK dans le cadre de l'étude de Phase 2/3 en cours. Medicago a obtenu l'aval des autorités réglementaires canadiennes et américaines pour procéder au recrutement d'adultes en bonne santé pour la Phase 3 de l'essai sur la base des résultats intermédiaires positifs de la Phase 2. Parallèlement, Medicago a également lancé une étude de faisabilité d'un vaccin candidat pour traiter les variantes émergentes du COVID-19.

« Nous sommes très contents de franchir l'étape importante du lancement de l'essai clinique de Phase 3 sur plusieurs sites dans le monde » a déclaré Takashi Nagao, PDG de Medicago. « Nous faisons ainsi un pas de plus vers la livraison d'un nouveau vaccin important contre le COVID-19 et la lutte mondiale contre la pandémie aux côtés de notre partenaire GSK ».

Thomas Breuer, Directeur médical de GSK Vaccines, a déclaré : « Cette avancée vers les essais cliniques de stade avancé renforce notre confiance dans le potentiel du vaccin candidat avec adjuvant à contribuer à la lutte continue contre le COVID-19. Nous sommes impatients de partager les résultats plus tard cette année ».

Le vaccin candidat d'origine végétale contre le COVID-19 de Medicago exploite la technologie des particules semblables à des coronavirus (CoVLP). Ce vaccin est en effet composé d'une glycoprotéine de pointe recombinante exprimée sous forme de pseudo-particules virales (VLP), co-administrée avec l'adjuvant pandémique de GSK. Deux doses de 3,75 microgrammes de CoVLP sont administrées à 21 jours d'intervalle.

Le vaccin candidat, associé à l'adjuvant pandémique, a reçu la désignation accélérée (Fast Track) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis le 17 février 2021. La désignation accélérée permet à la FDA d'accélérer le développement et l'examen de nouveaux médicaments et vaccins destinés à traiter ou à prévenir des maladies graves et à répondre à un besoin médical non satisfait.

« La décision de la FDA d'accorder la désignation accélérée au vaccin candidat de Medicago nous permettra d'accélérer nos efforts pour distribuer le premier vaccin contre le COVID-19 d'origine végétale, sous réserve d'autorisation réglementaire » a déclaré Carolyn Finkle, Directrice des opérations chez Medicago. « Nous sommes reconnaissants envers la FDA et nous nous réjouissons de continuer à travailler avec elle alors que nous progressons dans nos essais cliniques, dans notre demande prévue d'autorisation d'utilisation d'urgence et dans le processus final de demande d'homologation du vaccin ».

La Phase 3 de l'étude est un plan croisé à deux voies, randomisé, en aveugle, contrôlé par placebo, qui évaluera l'efficacité et l'innocuité de la formulation adjuvante du CoVLP comparé au placebo. L'étude recrutera jusqu'à 30 000 sujets : des adultes en bonne santé (18 à 65 ans) pour commencer, puis des adultes plus âgés (65 ans et plus) et enfin des adultes présentant des comorbidités. L'essai se déroulera dans 10 pays, dans l'attente des autorisations réglementaires, en commençant par le Canada et les États-Unis, et portera sur des hommes et des femmes issus de populations ethniquement et racialement diverses.

De plus amples informations concernant la participation à cet essai clinique sont disponibles à l'adresse http://www.CoVLPvaccine.com.

La Phase 2 de l'essai touche à sa fin et les résultats devraient être rendus publics en avril 2021.

À propos de Medicago

Medicago a pour mission d'améliorer la santé publique à l'échelle mondiale grâce au pouvoir des plantes. Fondée en 1999, Medicago est pionnière dans les produits thérapeutiques à base de plantes et mise sur des approches innovantes et une recherche rigoureuse pour proposer de nouvelles solutions dans le domaine de la santé. Implantée au Québec, elle possède des usines de production au Canada et aux États-Unis. Elle réunit plus de 450 experts scientifiques et employés passionnés et curieux qui sont déterminés à répondre rapidement aux défis émergents en matière de santé et résolus à faire avancer l'élaboration de traitements contre les maladies qui mettent en danger la vie des gens partout dans le monde.

Pour en savoir plus : www.medicago.com

À propos de GSK et de ses engagements pour lutter contre le COVID-19

GSK est une société mondiale de soins de santé axée sur la science qui s'est donné pour but d'aider les gens à être plus actifs, à se sentir mieux et à vivre plus longtemps. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous sur www.gsk.com/about-us.

GSK collabore avec des entreprises et des groupes de chercheurs partout dans le monde à la mise au point de vaccins expérimentaux prometteurs contre le COVID-19 au moyen de sa technologie d'adjuvant à usage pandémique. Le recours à un adjuvant revêt une importance particulière en situation de pandémie, car il peut réduire la quantité de protéines vaccinales requises pour chaque dose, permettant ainsi de produire plus de doses du vaccin et de protéger plus de gens. GSK n'entend pas tirer profit des vaccins contre le COVID-19 pendant la pandémie et investira tout profit à court terme dans la recherche liée au coronavirus et à la préparation à long terme contre les pandémies, que ce soit au moyen d'investissements internes ou auprès de partenaires externes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210316006006/fr/

Contacts

Contact presse Medicago (anglais) :
Alissa Von Bargen
+1-647-234-5975
Alissa.VonBargen@gcicanada.com

Renseignements GSK :
Renseignements pour la presse :
Simon Steel
+44 (0) 20 8047 5502
(Londres)

Simon Moore
+44 (0) 20 8047 5502
(Londres)

Kathleen Quinn
+1 202 603 5003
(Washington, DC)

Renseignements pour les investisseurs/analystes
Sarah Elton-Farr
+44 (0) 20 8047 5194
(Londres)

James Dodwell
+44 (0) 20 8047 2406
(Londres)

Jeff McLaughlin
+1 215 751 7002
(Philadelphie)