La bourse ferme dans 56 min
  • CAC 40

    6 242,88
    -24,40 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 998,98
    -15,82 (-0,39 %)
     
  • Dow Jones

    33 955,70
    +139,80 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    +0,0051 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 774,40
    -7,60 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    40 984,50
    -5 043,26 (-10,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 134,69
    +10,79 (+0,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,26
    +0,83 (+1,35 %)
     
  • DAX

    15 220,58
    -99,94 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    6 916,82
    -21,42 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    13 946,10
    +127,68 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 162,59
    +27,61 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3864
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Mediator: les laboratoires Servier font appel de leur condamnation

·2 min de lecture

Les laboratoires Servier, reconnus coupables le 29 mars de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires" dans le scandale sanitaire du Mediator, ont confirmé jeudi faire appel de leur condamnation.

Les laboratoires Servier, reconnus coupables le 29 mars de "tromperie aggravée" et d'"homicides et blessures involontaires" dans le scandale sanitaire du Mediator, ont confirmé jeudi faire appel de leur condamnation. Les laboratoires ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2,718 millions d'euros. Ils ont en revanche été relaxés des délits d'obtention indue d'autorisation de mise sur le marché et d'escroquerie.

Mardi, le parquet de Paris a annoncé faire appel de cette relaxe partielle. Interrogé par l'AFP, Me François de Castro, avocat des laboratoires Servier, avait alors indiqué qu'ils feraient également appel. "Les laboratoires Servier prennent acte de l'appel du parquet de Paris dans l'affaire Mediator", indique jeudi la firme dans un communiqué.

"Cette décision entraîne donc la tenue d'un nouveau procès dont le parquet de Paris porte la responsabilité. Les Laboratoires Servier étaient disposés à accepter le jugement du tribunal afin de mettre définitivement un terme à cette affaire judiciaire, malgré leur condamnation qu'ils estiment infondée", ajoute la firme. "En conséquence, les laboratoires Servier ont donc pris la décision de faire appel de leurs condamnations au titre des délits de tromperie aggravée et d'homicides et blessures involontaires".

"Fraude d'une ampleur considérable"

La firme et son ancien numéro deux, Jean-Philippe Seta, condamné à quatre ans d'emprisonnement avec sursis et à 90.600 euros d'amende pour "tromperie aggravée" et "homicides et blessures involontaires", mais relaxé d'escroquerie, seront donc rejugés. Mis sur le marché en 1976 pour le traitement du diabète mais largement détourné comme coupe-faim, le Mediator est tenu pour responsable de centaines de décès. La commercialisation de ce médicament, prescrit à environ cinq millions de personnes, avait été finalement suspendue le 30 novembre 2009.

Le tribunal a considéré que les laboratoires Servier et M. Seta sont "les auteurs d'une fraude d'une ampleur [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi