Medias : Bernard Tapie emporte les journaux du groupe Hersant

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
NICE.MI3,040,00

Fin du feuilleton de la reprise des journaux du groupe Hersant Medias (GHM) ! C'est Bernard Tapie qui a finalement remporté la mise, 10 jours après avoir annoncé qu'il abandonnait le dossier, avant d'affirmer mardi qu'il réactivait son offre conjointe avec la famille Hersant... Les deux partenaires ont mis 50,5 Millions d'Euros sur la table (répartis à 50/50 entre Tapie et la famille) pour reprendre le groupe qui comprend notamment 'La Provence', 'Nice (Milan: NICE.MI - actualité) -Matin', 'Var Matin', des journaux antillais et les 'Nouvelles Calédoniennes'.

Hier après-midi, les 17 banques créancières se sont retrouvées avec le conciliateur et les représentants du Ciri (Comité interministériel de restructuration industrielle), et "100% des banques" ont approuvé la vente de GHM au tandem Tapie/Hersant, selon des sources proches du dossier. L'offre Tapie/Hersant serait supérieure de 2 Millions à celle du groupe belge Rossel, qui avait obtenu le soutien des pouvoirs publics français. Surtout, l'offre de Rossel n'aurait pas été acceptée parce qu'elle prévoyait la reprise des journaux, mais pas celle de la holding, endettée à hauteur de 215 Millions d'Euros, qui risquait dès lors d'être mise en liquidation avec des conséquences financières incertaines, selon des proches du dossier...

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) rachat de ces titres relance le débat sur la volonté de Bernard Tapie, novice dans les métiers de la presse, de briguer la mairie de Marseille en 2014. L'homme d'affaires a plusieurs fois démenti qu'il envisageait de se lancer dans la course aux municipales...