Marchés français ouverture 7 h 32 min

Le Medef écarte à nouveau une taxation des contrats courts

Le Medef va auditionner les candidats à la présidentielle

Le Medef s'est dit prêt hier à rouvrir les négociations sur l'Assurance-Chômage... Pour autant, il s'oppose toujours à la demande des syndicats, celle de la surtaxation des contrats courts.

"On ne peut pas créer de l'emploi en alourdissant le coût du travail", a-t-il martelé ce matin au micro d''Europe 1'.

La taxation des contrats courts, enjeu des négociations

"Le Pacte de responsabilité et le CICE - qui accordent des baisses de charges aux entreprises - ont d'ailleurs montré qu'on pouvait créer de l'emploi", a ajouté le chef de file du syndicat patronal.

Cette épineuse question est centrale car elle a conduit à l'échec des négociations en juin dernier, après huit séances de discussion et de multiples rencontres bilatérales. Les syndicats ont mis en cause le Medef dans son refus de discuter d'une modulation des cotisations des employeurs sur les contrats de travail de courte durée...

"Flexisécurité" à la française

Le Medef plaide cependant pour d'autres solutions... "La France a besoin de flexibilité en assurant la sécurité aux salariés", a fait valoir Pierre Gattaz qui préconise la mise en oeuvre de réformes structurelles "pour que l'on condamne les abus" et "pour trouver des solutions au chômage de longue durée.". "Il y a plein d'autres idées" à mettre en place, a-t-il martelé......