La bourse est fermée

McDonald's mise sur la reconnaissance vocale pour réduire les files d'attente

1 / 2

McDonald's mise sur la reconnaissance vocale pour réduire les files d'attente

Le géant du fast-food accélère sur la technologie après l'acquisition d'une nouvelle start-up spécialisée dans la reconnaissance vocale et la conversation automatisée. Une manière de fluidifier la vente et de poursuivre sa croissance.

La commande vocale bientôt chez McDo ? L'entreprise américaine continue de se montrer très active pour préparer le fast-food du futur. Cette semaine, elle a ainsi fait l'acquisition de Apprente, une start-up qui conçoit un logiciel de conversation automatique capable de comprendre, de répondre et d'enregistrer une commande.

Le défi technologique est de taille car les programmes ont souvent toutes les difficultés du monde à identifier les mots dans les environnements bruyants. Pour y arriver, Apprente a pris le parti de reconnaître les sons plutôt que les mots.

Et cela semble bien fonctionner puisque le procédé a déjà été testé, avec succès, dans deux "drive" aux États-Unis avant l'annonce du rachat. McDonald's poursuit ainsi l'objectif de réduire les délais d'attente aux comptoirs, les files de voitures à l'extérieur mais aussi les erreurs dans les commandes et ainsi faire gagner un temps précieux aux employés du restaurant.

Si c'est un avantage évident pour les clients, c'est aussi intéressant pour l'entreprise qui peut espérer réduire le nombre de ses salariés derrière la caisse, grâce à cette technologie.

Le pari numérique de McDo

Après les bornes de commandes, le paiement sur mobile, les livraisons avec UberEats, McDonald's poursuit ainsi son grand virage technologique. C'est même la troisième acquisition de McDo dans le digital cette année.

Au printemps dernier, le groupe s'était emparé, pour plus de 300 millions de dollars, de Dynamic Yield, son plus gros achat depuis des décennies. La start-up israélienne est une spécialiste de la personnalisation, capable d'adapter les menus et les promotions en temps réel sur les écrans des restaurants, en fonction de la météo, de la fréquentation ou du moment de la journée.

Par exemple, il s'agit de pousser la vente de McFlurry (la fameuse glace maison de la marque) quand il fait chaud ou inciter à l'achat de cafés en début de journée. Autre exemple : encourager les clients à commander des produits rapides à préparer ou déjà prêts en période de forte fréquentation.

Le drive, un enjeu stratégique

C'est surtout dans (...)

Lire la suite sur BFM Business

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi