La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 489,74
    +252,21 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    11 793,25
    -30,71 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 476,87
    +91,62 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    +0,0034 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 567,69
    -347,99 (-1,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 060,48
    -731,50 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    588,74
    -18,71 (-3,08 %)
     
  • S&P 500

    3 986,93
    +15,94 (+0,40 %)
     

Mauvaise nouvelle : la faillite de SVB a rendu instable une crypto censée être… très stable

La faillite de SVB, banque favorite des startups, pourrait avoir des répercussions dans les cryptomonnaies. C’est ce que suggèrent les soubresauts autour d’un stablecoin censé, justement, être stable. Son cours a chuté, avant de se reprendre.

Pendant quelques heures, le monde de la cryptomonnaie a retenu son souffle le 11 mars dernier : l’USDC (ou USD Coin), un stablecoin émis par l’entreprise Circle, a perdu son indexation. D’ordinaire, le prix d’un jeton et lié à celui du dollar : 1 USDC est égal à 1 dollar, quelle que soit la valeur du billet vert. Que le stablecoin se désaligne en perdant son indexation est donc improbable, mais également de très mauvais augure.

C’est bien ce scénario catastrophe qui s’est joué le 11 mars, tout ça, à cause de la faillite d’une banque traditionnelle, Silicon Valley Bank (ou SVB), qui paraît de prime abord éloignée du secteur des cryptomonnaies. Pour l’heure, l’USDC de Circle semble être tiré d’affaire. Cependant, l’histoire a réveillé le traumatisme du krach du stablecoin Terra en 2022, et surtout, fait planer le spectre d’une crise financière globale.

SVB, la banque des startups

Pour mieux comprendre ce qu’il est arrivé à l’USDC, il faut parler de SVB. Silicon Valley Bank est une banque classique, fondée en 1983. À la base, elle n’est pas spécialement tournée vers les entreprises du secteur des cryptomonnaies, contrairement à Silvergate qui se spécialise très vite dans le domaine.

[Lire la suite]