La bourse ferme dans 5 h 15 min
  • CAC 40

    6 777,76
    +31,53 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,95
    +18,05 (+0,44 %)
     
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,1846
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 813,00
    -1,50 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    32 282,68
    +136,46 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    944,57
    +17,80 (+1,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,79
    +0,64 (+0,94 %)
     
  • DAX

    15 716,94
    +24,81 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 120,69
    -3,17 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • GBP/USD

    1,3927
    +0,0043 (+0,31 %)
     

Mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés, AstraZeneca condamné par l’Urssaf… Le flash éco du jour

·1 min de lecture

Le chiffre du jour : 11 millions d’euros. C’est la somme que le laboratoire AstraZeneca a dû payer à l’Urssaf, à la suite d’un redressement de cotisations sociales. Dans cette affaire qui remonte à 2011, le groupe suédo-britannique vient d’être définitivement condamné par la cour d’appel de Versailles. Les différents contrôles de l’Urssaf ont révélé que le laboratoire ne respectait pas la réglementation en vigueur sur plusieurs points. Une mauvaise publicité dont se serait bien passée le groupe pharmaceutique, déjà sous le coup d’une procédure judiciaire de l’Union européenne pour manquement à son obligation de livraison de vaccins.

Le coup de gueule du jour est poussé par les associations représentant les personnes handicapées. Depuis plusieurs années, elles réclament l’individualisation du versement de l’Allocation aux adultes handicapés, l’AAH. Il s’agit de ne plus prendre en compte les ressources du conjoint pour déterminer qui peut bénéficier de cette aide de 903 euros par mois. Pour permettre cette “déconjugalisation”, une proposition de loi avait été adoptée il y a plus d’un an à l’Assemblée nationale, puis au Sénat. Mais en deuxième lecture à l’Assemblée nationale, le gouvernement a refusé cette déconjugalisation et a fait passer en force, jeudi 17 juin, un amendement se contentant de relever le niveau de ressources pris en compte pour le versement de l’AAH. Provoquant la colère des députés de droite comme de gauche.

L’info pratique Capital. Vous l’ignorez peut-être. Contrairement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAF : ces 30 "supercontrôleurs" qui vont traquer les fraudeurs
Bygmalion : la procureure dénonce “la désinvolture” de Nicolas Sarkozy et réclame 6 mois ferme
Fiona Lazaar : “Il y a un malaise d’une partie de la société vis-à-vis de l’allaitement”
Frais d'emprisonnement : pourquoi un député LR veut faire payer les détenus 5 euros par jour
Elle voulait faire d’une île bretonne les "Seychelles françaises”, l’héritière des fondateurs de Franprix Leader Price condamnée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles