La bourse ferme dans 3 h 24 min
  • CAC 40

    6 228,22
    +19,64 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 988,51
    +12,23 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 730,89
    +53,62 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 745,40
    +9,10 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    52 311,01
    -2 007,27 (-3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 366,49
    -9,29 (-0,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,01
    -0,14 (-0,22 %)
     
  • DAX

    15 244,43
    +35,28 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 967,36
    +27,78 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    13 857,84
    -138,26 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 124,66
    -16,93 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,3793
    +0,0013 (+0,09 %)
     

Mauvaise note pour l'exécutif à la Convention pour le climat

·2 min de lecture

La "mise en œuvre" des propositions de la Convention citoyenne pour le climat par le gouvernement n'a obtenu la moyenne dans aucun des votes organisés sur les six grands thèmes de mesures avancées par les 150 citoyens tirés au sort.

La Convention citoyenne pour le climat (CCC), voulue par Emmanuel Macron pour proposer des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a sèchement noté dimanche la traduction par l'exécutif de ses propositions. La "mise en œuvre" par le gouvernement n'a obtenu la moyenne dans aucun des votes organisés sur les six grands thèmes de mesures avancées par les 150 citoyens tirés au sort pour cet exercice de démocratie participative inédite en France.

Seulement 3,4 sur 10 pour "se loger". "Produire et travailler", "se nourrir" et "se déplacer": 3,7 chacune. "Consommer" a eu 4 et les propositions sur la gouvernance 4,1, lors des votes (119 inscrits) de cette session finale de la CCC, tenue par visioconférence, crise sanitaire oblige. Peu de mesures ont obtenu la moyenne. La réforme de l'article 1er de la Constitution pour y introduire la lutte contre le changement climatique, sur laquelle le président de la République a proposé un référendum, a par exemple recueilli la note de 6,1.

Mais la traduction d'autres objectifs emblématiques de la CCC a été durement jugée: "limiter les effets néfastes du transport aérien" a obtenu 2,8 de moyenne. L'introduction dans le droit d'un délit "d'écocide", amoindri par rapport à la proposition de la Convention, n'a reçu que 2,7. Les membres de la Convention doivent encore voter pour répondre dans l'après-midi à quatre questions plus générales, tirant le bilan global de l'exercice.

Vendredi et samedi, les premiers débats avaient laissé percer leur déception, et la discussion avant les derniers votes allait dans le même sens. "Pourquoi le président n'a pas voulu tenir compte de notre avis, je ne sais pas, la démocratie participative c'est fait pour écouter le peuple",(...)


Lire la suite sur Paris Match