La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 662,39
    +730,02 (+2,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 586,68
    +394,34 (+2,99 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0036 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 012,25
    +3 535,22 (+9,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    964,47
    +36,23 (+3,90 %)
     
  • S&P 500

    3 913,38
    +102,23 (+2,68 %)
     

Les mauvais chiffres de lancement de la Playstation 5 et de la Xbox Series X

·1 min de lecture

Où sont passées les consoles de jeux vidéo ? Des dizaines de milliers de Français en quête d'une Playstation 5 ou d'une Xbox Series X se posent actuellement la question. Les consoles de dernière génération, fabriquées respectivement par Sony et Microsoft, sont introuvables, autant en magasin que sur Internet. Depuis leur sortie en novembre, rares sont les heureux qui ont pu s'en procurer une. Les fabricants ne communiquent pas de chiffres mais, selon le site Ludostrie, généralement très bien informé sur le secteur opaque des jeux vidéo, fin décembre, il s’était vendu, en France, 165.000 Playstation 5 et 86.000 Xbox Series X.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

À titre de comparaison, en 2013, lors du lancement de la précédente génération de consoles, dans le même laps de temps, il s’était écoulé 240.000 Playstation 4 et 126.000 Xbox One, soit 30% de plus. Les stocks sont donc limités et c’est principalement la faute du Covid, qui a mis les usines de Sony et Microsoft au ralenti. "Déjà, en temps normal, nos usines ont des capacités de production limitées. Le Covid a créé des contraintes supplémentaires, nous avons dû nous adapter", a expliqué à Europe 1 Ina Gelbert, la patronne de Xbox France.

Problème de composants

Même Phil Spencer, le patron monde de Xbox a présenté ses excuses aux joueurs, dans une vidéo publiée sur Youtube. "J'aimerais qu'on ait plus de consoles mais elles se vendent tellement vite. On ne les retient pas, je vous assure, on les fab...


Lire la suite sur Europe1