La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 653,74
    +138,86 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Mathieu Guillaud (Rumilly) : "On s'entraînait à 6h du matin avant d'aller bosser, c'était horrible !"

·1 min de lecture

On te surnomme le "Monsieur coupe" car les épopées n'ont aucun secret pour toi. Entre le huitième de finale en Gambardella avec Échirolles (2009), le quart de finale de Coupe de France avec Chambéry (2011) et cette épopée avec Rumilly, quel est ton meilleur souvenir ?
Les trois sont totalement différents. En Gambardella, on est jeunes et ça laisse des souvenirs incroyables, surtout quand on partage ça avec ses potes. Avec Chambéry, on a sorti trois équipes de Ligue 1 (Brest, Sochaux et Monaco, NDLR) dans un stade plein. Il y avait la ferveur propre à la Coupe de France. Pour cette épopée avec Rumilly, c'est le parcours où je vais le plus loin. On est pour l'instant en demies, et il nous reste une marche avant le Stade de France. C'est inattendu au vu de la tournure des évènements et de l'arrêt du National 2. Mais il a une saveur particulière avec le huis clos.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com